AFP

Xavi vole la vedette

Xavi plus fort que Messi et Ronaldo
Par Eurosport

Le 12/12/2011 à 18:19Mis à jour Le 12/12/2011 à 18:57

Tous les lundis, nous vous livrons l’équipe-type des cinq championnats majeurs, construite par notre partenaire Opta sur la base des stats du week-end. Xavi a volé la vedette à Messi et Cristiano Ronaldo lors du Clasico. Nani, Wayne Rooney, Miroslav Klose et Joan Verdu ont vu double.

GARDIEN : MICHAEL VORM (Swansea)

Le Néerlandais a une nouvelle fois montré qu'il fait partie des meilleurs gardiens de Premier League. Michael Vorm a encore réussi un sans-faute qui a écoeuré Fulham (2-0). Au Liberty Stadium, le gardien a tout arrêté. Il a effectué sept arrêts, repoussant notamment un penalty tiré par Dempsey. Son deuxième sauvetage dans cet exercice cette saison. Grâce à lui, Swansea a d'ailleurs réussi à garder ses buts inviolés à sept reprises après 15 journées.

ARRIERE DROIT : RAFINHA (Bayern Munich)

Arrivé du Genoa l'été dernier, Rafinha s'est fait une place de choix sur le côté droit de la défense du Bayern Munich. A Stuttgart (1-2), il a multiplié les montées dans son couloir. C'est d'ailleurs sur l'une d'entre elles qu'il a offert une passe décisive à Mario Gomez sur le but de l'égalisation (13e). Au delà de ça, le Brésilien a réussi 100 % de ses tacles et converti 90.3 % de ses passes.

DEFENSEUR CENTRAL : LUCIO (Inter Milan)

Si la Fiorentina n'est pas parvenue à faire sauter le verrou de l'Inter (2-0), c'est en grande partie à cause de Lucio. Le défenseur brésilien a rendu une copie quasi-parfaite. Il a réussi tous ses tacles, tous ses dribbles et pratiquement toutes ses passes (90 %). Un sans-faute qui n'a laissé aucune chance à la Viola de renverser la situation. A 33 ans, Lucio a encore de beaux restes.

DEFENSEUR CENTRAL : IVAN RAMIS (Majorque)

Voilà neuf mois que Majorque ne s'était plus imposé à l'extérieur. Une malédiction qui a pris fin samedi à Saragosse (0-1). L'équipe des Baléares a pourtant souffert. Mais elle peut remercier la solidité d'Ivan Ramis. Le défenseur central, parfait tacleur pendant 90 minutes, a aidé les siens à garder leur but inviolé. Pour forcer la décision, l'Espagnol a même tenté sa chance à trois reprises devant le but adverse.

ARRIERE GAUCHE : FABIAN JOHNSON (Hoffenheim)

Fabian Johnson-Vedad Ibisevic, c'est un duo qui marche. A Nuremberg (0-2), l'arrière gauche a trouvé l'ancien attaquant du PSG à deux reprises (39e, 56e) pour offrir la victoire à Hoffenheim. Sa faculté à éliminer ses adversaires (100 % de dribbles réussis) a fait beaucoup de dégâts. L'Américain, décisif sur ses montées aux avant-postes, a également su remplir parfaitement ses taches défensives. La preuve, son équipe n'a pas encaissé le moindre but.

MILIEU DROIT : SANTI CAZORLA (Malaga)

EFE

MILIEU AXIAL : XAVI (Barcelone)

Au milieu du duel entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, c'est Xavi, le troisième larron en lice pour le Ballon d'Or, qui a tiré son épingle du jeu lors du Clasico (1-3). Auteur du deuxième but du Barça à la 53e minute, le milieu de terrain a parfaitement rempli son rôle de plaque tournante du jeu catalan. En 90 minutes, il a touché 123 ballons et délivré 111 passes. Indispensable, tout simplement.

MILIEU AXIAL : JOAN VERDU (Espanyol)

Tout a souri à Barcelone ce week-end. Après Xavi pour le Barça, l'Espanyol a pu compter sur Joan Verdu pour faire chuter l'Atletico Madrid (4-2). Les Colchoneros ne se sont jamais remis d'un doublé inscrit en deux minutes pour le milieu de terrain (5e, 7e). Un sans-faute sur ses deux frappes du match. L'Espagnol s'est ensuite attelé à faire briller ses coéquipiers avec 4 offrandes qui auraient pu amener des buts.

MILIEU GAUCHE : NANI (Manchester United)

Pour oublier son élimination en Ligue des Champions, Manchester United a pu compter sur le réveil de Nani face à Wolverhampton (4-1). Le Portugais a remis les Red Devils sur les rails de la victoire en signant un doublé, dont l'ouverture du score à la 17e minute d'un tir des 20 mètres. Son premier but en Premier League depuis septembre. L'ancien joueur du Sporting s'est également offert une passe décisive pour Rooney. A lui seul, il a offert 7 occasions dangereuses à MU. Le tout en 77 minutes.

ATTAQUANT : WAYNE ROONEY (Manchester United)

Comme Nani, Wayne Rooney n'avait plus marqué depuis deux mois et demi en Premier League. Comme le Portugais, l'Anglais s'est réveillé avec un doublé face à Wolverhampton (4-1). Il évite ainsi de battre un record personnel, celui de sa plus longue série sans but en Championnat d'Angleterre (9 matches).Remonté, le buteur mancunien a frappé au but à 7 reprises. Une efficacité redoutable puisqu'il a cadré 100 % de ses frappes.

ATTAQUANT : MIROSLAV KLOSE (Lazio Rome)

La Lazio Rome, à égalité avec le Milan AC à la 4e place, est de retour dans le haut du tableau en Serie A. Et elle peut remercier Miroslav Klose, omniprésent à Lecce (2-3) avec deux buts (28e, 87e) et une passe décisive pour Lorik Cana (48e). D'une efficacité toujours aussi redoutable, l'attaquant allemand a converti la moitié de ses tirs pour s'offrir un doublé et arracher la victoire.

___________________________________________________________________

La Team of the Week est construite à partir de l'Opta Index.

Cet index prend en compte plus de 200 types d'actions individuelles (buts, passes décisives, tirs cadrés, duels gagnés, etc).

Chaque type d'action possède un coefficient et l'addition de toutes ces actions (positives ou négatives) permet de déterminer une note générale objective pour chaque joueur.

Par exemple, pour départager deux joueurs qui ont réalisé un triplé, la différence se fera généralement sur les passes décisives ou nombre de tirs (dont cadrés) mais il n'y pas de règle fixe de par la somme de données prises en compte.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0