AFP

Zidane, une idole à Alger

Zidane, une idole à Alger
Par Eurosport

Le 01/03/2010 à 23:02Mis à jour

Les champions du monde 1998, emmenés par Zinédine Zidane, ont fait vibrer lundi la coupole du complexe olympique d'Alger lors du match d'ouverture du tournoi de l'Amitié algéro-française de futsal contre une sélection d'Algérie 1982.

Peu avant le début du match, l'ancien capitaine des Bleus a fait son entrée dans la salle sous les acclamations de milliers de spectateurs, parmi lesquels de nombreuse familles et des enfants, venus surtout pour lui. "Je suis venue spécialement pour permettre à mon fils de voir son idole Zidane de près", affirme ainsi Radia, une Algéroise de 50 ans, qui tente, avec difficulté, de se frayer un chemin dans les gradins pour prendre une photo de l'ex-N.10.

AFP

"On demande Zidane !"

Une fois n'est pas coutume, le coup d'envoi du match a été donné par un quatuor: Mohamed Soukhane, Mohamed Maouche, deux anciennes gloires du football algérien, Michel Hidalgo, sélectionneur des Bleus au Mondial-1982, et Joseph Ged, directeur général de l'opérateur qatari de téléphonie mobile Nedjma, dont l'ancienne star du football français fait la promotion depuis 2006 en Algérie. Dans ce match d'ouverture, c'est Zinédine Zidane qui enflammait le premier la salle, dès la 2e minute, en manquant de peu d'ouvrir le score après un magnifique drible face au gardien Drid Nacer-Eddine, portier de l'Algérie lors du Mondial-1986 au Mexique.

Peu de temps après, Lakhdar Belloumi, premier joueur algérien à avoir remporté le Ballon d'or africain en 1981 et auteur du but qui avait permis à l'équipe d'Algérie de 1982 de battre l'Allemagne au Mondial, battait Bernard Lama d'un petit lob. Outre Zidane, les héros de 1998, notamment Lilian Thuram, Didier Deschamps, Laurent Blanc ou encore Christian Karembeu, ont montré qu'ils étaient encore vifs sur le terrain. La rencontre s'est terminée par la large victoire de "France 98" (8-3). Le dernier but de la partie a été inscrit sur penalty par... Zidane, sur insistance du public, qui, à chaque fois que l'ex-capitaine des bleus quittait le terrain, scandait: "On demande Zidane, on demande Zidane". Dans la foulée, les Bleus ont remporté la finale du tournoi après une 2e victoire (5-4), à nouveau conclue par un but de Zidane.

Les équipes ont quitté la salle sous les vivats du public, aux airs de "I Will survive" à la gloire des Bleus de 1998 et de chansons algériennes en hommage aux Fennecs. C'est la deuxième fois depuis qu'il a pris sa retraite en juillet 2006, après le Mondial en Allemagne, que Zidane séjourne dans le pays d'origine de ses parents. La famille de la star est originaire d'un village de Béjaïa, en petite Kabylie, à environ 250 km à l'est d'Alger. Zidane s'était déjà rendu en Algérie en décembre 2006 sur invitation du président Abdelaziz Bouteflika. Il avait alors été accueilli en héros.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0