Getty Images

Avec Dan Gurney disparaît un pionnier du sport automobile

Avec Dan Gurney disparaît un pionnier du sport automobile
Par AFP

Le 15/01/2018 à 06:46Mis à jour Le 15/01/2018 à 09:31

Formule 1, 24 Heures du Mans, etc… Dan Gurney s'était essayé avec succès dans les plus grandes catégories de la compétition automobile. Il avait aussi lancé la tradition du champagne sur le podium. Il est décédé dimanche à l'âge de 86 ans.

L'Américain Dan Gurney, grand nom de l'histoire du sport automobile, est décédé dimanche à 86 ans à Newport Beach, des suites d'une pneumonie, a annoncé sa famille.

"Avec un dernier sourire sur son si beau visage, Dan s'en est allé vers l'inconnu juste avant midi ce dimanche 14 janvier", a écrit son épouse dans un communiqué.

Gurney s'est imposé durant sa carrière de pilote dans les années 1950 et 1960 dans tous les grands championnats, IndyCar, NASCAR et Formule 1. Il a remporté notamment quatre Grands Prix en F1 et piloté pour les meilleures écuries, dont Ferrari, Brabham et McLaren.

Pour l'une de ses victoires, le GP de Belgique 1967, il pilotait une monoplace de l'écurie AAR, renommé plus tard Eagle, dont il était le propriétaire et qu'il a dirigée jusqu'en 2011.

Dan Gurney et Anthony Foyt (Ford) vainqueurs des 24 Heures du Mans 1967

A son palmarès figurent également les prestigieux 24 Heures du Mans 1967: pour célébrer son succès, il avait aspergé de champagne son coéquipier AJ Foyt, geste devenu traditionnel sur les podiums en sport automobile.

Seuls les 500 miles d'Indianapolis lui ont échappé: il a terminé deux fois 2e (1968, 1969) de la célébre course disputée sur un circuit ovale.

Mario Andretti, ancien pilote qui, comme Gurney, s'est imposé en F1, IndyCar et NASCAR, lui a rendu hommage : "C'est lui qui m'a donné envie de piloter et qui m'a faît réver, gamin", a-t-il expliqué.

0
0