La relation entre Romain Grosjean et son directeur d'équipe ne risque pas de s'améliorer. Jeudi, en conférence de presse, le pilote français a fait part de ses incertitudes sur son avenir et celui de l'écurie en Formule 1. "Il y a beaucoup d’interrogations (...) Il faut maintenant voir le problème en face. Haas sera-t-elle là l’année prochaine ou non? C’est évidemment la question", a-t-il déclaré, faisant ainsi référence aux doutes concernant la volonté de Gene Haas, propriétaire de l'écurie, de continuer à investir dans la discipline.

Steiner recadre puis rassure

Grand Prix de Russie
Bonus-malus : Hamilton encaisse mal, Bottas règle ses comptes avec ses "détracteurs"
IL Y A 3 HEURES

Cette déclaration n'ont pas du tout plu à Günther Steiner. "Je pense que sa réponse a été mauvaise parce qu’on lui a demandé ce qu’il faisait et qu’il a parlé au nom de l’équipe", a d'abord réagi l'intéressé vendredi au micro de Sky Italia. Avant de se montrer un peu plus critique envers Grosjean : "Je crois que le problème est de son côté, pas du nôtre. Nous savons ce que nous voulons faire. Si nous sommes là ou pas, ce sera décidé une fois que nous aurons signé le nouvel accord Concorde."

Günther Steiner en voulu être rassurant sur l'avenir de Haas en Formule 1. "Je suis toujours confiant quant au fait que nous serons là", a-t-il assuré. Quant à Romain Grosjean, il a fait son mea culpa en concédant vendredi : "Je n'aurais pas dû dire ça."

Grand Prix de Russie
Ricciardo fautif mais dans le top 5 : Renault flirte avec la 3e place au championnat
IL Y A 6 HEURES
Grand Prix de Russie
Hamilton crie au complot après sa pénalité : "Ils essaient de m'arrêter"
IL Y A 8 HEURES