Getty Images

Flavio Briatore cherche à transférer Fernando Alonso car chez McLaren "ils sont très mal"

Briatore cherche à transférer Alonso car chez McLaren "ils sont très mal"

Le 28/04/2018 à 18:11Mis à jour Le 28/04/2018 à 18:23

GRAND PRIX D'AZERBAÏDJAN - Flavio Briatore n'a pas mâché ses mots samedi à Bakou en faisant comprendre que son pilote de toujours, Fernando Alonso, n'avait plus rien à faire chez McLaren…

Fernando Alonso ne voyait pas sa McLaren en Q3 du Grand Prix d'Azerbaïdjan, malgré l'introduction satisfaisante de nouvelles pièces, vendredi. Il avait raison, il s'est qualifié 13e au volant d'une MCL33 qui devrait apparaître dans une version profondément revue au prochain meeting en Espagne. Celle de la dernière chance de tenir les sempiternelles promesses d'avenir meilleur de Woking, qui vient de remercier son directeur technique, Tim Goss.

Le champion du monde 2005 et 2006 prend son mal en patience une dernière fois, peut-être. Car son manager personnel, Flavio Briatore commence à en manquer, au point de torpiller l'écurie britannique à coup de punchlines.

"Je ne sais pas si ça va continuer avec McLaren"

"McLaren, ils sont très mal, ils ont le même moteur que Red Bull mais ils sont en galère", a lâché l'Italien de 68 ans au micro de Movistar, dans le paddock, samedi. "Ils devraient mettre une télé dans la monoplace de Fernando pour regarder la course, au moins il s'amuserait de cette façon parce qu'il n'y a pas de course (intéressante) d'où il part".

Et si l'ancien directeur d'équipe de Benetton et Renault a fait le voyage à Bakou, ce n'est sûrement pas pour faire du tourisme. Il chercher à placer son protégé chez Mercedes, Red Bull ou Ferrari, même si ces destinations ressemblent à des impasses. Car pour ce qui est de McLaren, son avis semble fait…

"Je ne sais pas si ça va continuer avec McLaren, l'équipe doit s'améliorer avec un très bon moteur comme le Renault", a-t-il indiqué. "L'année dernière, le problème était le Honda, cette année je ne sais pas. Le problème est que la voiture est lente, très lente. Trop lente."

0
0