A défaut de pouvoir battre son grand rival en piste, Toyota brime Honda en coulisses. La Toyota Motor Corporation a en effet annoncé vendredi que son Fuji International Speedway, coûteusement rénové en 2005, serait le circuit hôte du Grand Prix du Japon de Formule 1 en 2007, selon un accord signé entre Akihiko Saito, directeur exécutif du Fuji Speedway, et son homologue de la Formula One Administration (FOA), Bernie Ecclestone.
Le communiqué ne mentionne que l'édition 2007, organisée en octobre, période traditionnelle de la manche nippone du championnat du monde.
Toyota rappelle que le Fuji Speedway a accueilli les deux premiers Grands Prix du Japon de l'histoire, en 1976 et 1977. La marque souligne que c'est par ses efforts que la piste sécurisée et les installations modernisées ont été élevées au "Gr ade 1" par Fédération Internationale de l'Automobile, un rang néc essaire pour recevoir la Formule 1.
Formule 1
Alonso : "Moins de pression"
10/10/2006 À 07:15
"Nous avons le plaisir, à la FOA, qu'un nouveau lieu, au pied du majestueux Mont Fuji, soit la nouvelle maison du Grand Prix du Japon de Formule. Nous avons aussi de bons espoirs que l'épreuve ouvre une nouvelle ère dans l'histoire de la Formule 1", s'est félicité Bernie Ecclestone.
Avec le retour de Fuji, c'est toute la magie de Suzuka, au lieu du pilotage depuis 1987, qui va disparaître. Mais après les mises à l'écart des réjouissants Zeltweg et Spa-Francorchamps, la FIA n'est plus à ça près.
Formule 1
Alonso et Renault par K.-O.
09/10/2006 À 06:00
Formule 1
Bonus track : Suzuka
08/10/2006 À 10:00