Ce Grand Prix du 70e anniversaire de la création du Championnat du monde, serait-il celui du changement ? Pour la première fois depuis le début de la saison, Valtteri Bottas a fini une séance de la première journée en tête de la feuille de chronométrage. Vendredi, sur le circuit de Silverstone, utilisé la semaine dernière pour le Grand Prix de Grande-Bretagne, le Finlandais a réalisé le tour le plus compétitif en 1'26"166, avec les gommes type "tendre" de la gamme Pirelli qui vont peut-être rebattre les cartes.

Vettel proche du burn-out ? "Il a besoin d'un psy !"

Saison 2020
La Racing Point illégale : grosse amende et retrait de 15 points
07/08/2020 À 09:21

Malgré trois crevaisons spectaculaires en fin de course il y a cinq jours, le manufacturier italien a en effet décidé de proposer des enveloppes un cran plus tendres, alors que les pilotes avaient fui ce choix. Pour prévenir tout problème, la firme de Milan a alerté les équipes contre des relais trop longs - l'explication selon elle des crevaisons des trois derniers tours du Grand Prix - et préconisé des pressions plus grandes. Surtout, la météo plus fraîche (il est même question de plus) pourrait écarter tout risque de surchauffe.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg):focal(1331x698:1333x696)/origin-imgresizer.eurosport.com/2020/08/07/2861284.jpg

Mais pour l'heure, plusieurs pilotes sont rentrés avec des cloques sur leurs pneus dont Lando Norris (McLaren) et Daniil Kvyat (AlphaTauri), tandis qu'une rainure peu rassurante imprimait l'avant droit de la W11 de Valtteri Bottas.

Une fois n'est pas coutume, Valtteri Bottas, confirmé par Mercedes pour 2021, a donc attaqué son week-end pied au plancher, 0"138 plus vite que son coéquipier, Lewis Hamilton. Le Britannique a été le seul à pouvoir suivre son rythme car Max Verstappen (Red Bull) s'est finalement tenu à 0"727, lui-même talonné par Nico Hülkenberg (Racing Point), quatrième à 0"776. Faut-il y voir les prémices d'une changement aussi dans le peloton des outsiders ? Rien n'est moins sûr. Néanmoins, la bagarre s'annonce serrée puisque Charles Leclerc (Ferrari) a obtenu le cinquième temps à 0"896.

"Red Bull est un endroit où il ne fait pas bon être en faiblesse"

Par contre, il y a bien un trou avec le second groupe de poursuivants, emmené par Alexander Albon (Red Bull), sixième à 1"114, devant Sebastian Vettel (Ferrari) à 1"333, Lance Stroll (Racing Point) à 1"373, Daniil Kvyat (AlphaTauri) à 1"487 et Esteban Ocon (Renault) à 1"535, pour ce qui est du top 10.

Les autres Français restraient pour l'heure à la porte d'une Q3 puisque Pierre Gasly (AlphaTauri) a terminé onzième à 1"541 et Romain Grosjean (Haas) treizième à 1"742.

Outre la tenue des pneus "tendre", le sujet qui a fait parler dans le paddock est la légalité des Racing Point. La Fédération internationale de l'automobile a sanctionné lourdement l'équipe aux "Mercedes roses" vendredi matin pour la copie des écopes de freins de la Mercedes W10 de 2019. Mais elle a autorisé l'écurie à continuer de les utiliser.

Grand Prix du 70e anniversaire
"Cette affaire Racing Point a des effets de bord sur Mercedes"
11/08/2020 À 06:20
Grand Prix du 70e anniversaire
"Vettel-Ferrari, c'est un couple qui se déchire pour le service à café"
11/08/2020 À 06:19