Getty Images

Une "Master class" et Hamilton signe son sixième Grand Chelem

Une "Master class" et Hamilton signe son sixième Grand Chelem

Le 01/12/2019 à 17:05Mis à jour Le 01/12/2019 à 18:20

GRAND PRIX D'ABOU DABI - Lewis Hamilton (Mercedes) s'est envolé dès les premiers mètres pour filer vers une victoire magistrale, dimanche. Pole position, victoire, meilleur tour en course et leader de bout en bout : le Britannique a compilé son sixième Grand Chelem en carrière.

Lewis Hamilton savoure son dernier tour d'honneur de la saison. Il vient de signer sa 11e victoire, sa 84e en carrière, au bout d'un cavalier seul. Ennuyeux pour tout dire mais faussement confortable.

Car en sus de sa 88e pole position et de son 19e leadership intégral sur les 55 tours de ce Grand Prix d'Abou Dabi - record d'Ayrton Senna égalé -, il a claqué son 47e meilleur tour en course. De quoi signer son sixième Grand Chelem en carrière, à deux unités seulement de Michael Schumacher.

De sa pole position, le sextuple champion du monde a opéré un démarrage impeccable pour contrôler Charles Leclerc (Ferrari). De suspense, il n'y en a pas eu. Il a roulé 0"5 par tour plus vite que la Ferrari n°16, obligé de s'arrêter tôt (13e tour) puis de résoudre à deux arrêts dans ce Grand Prix d'Abou Dabi où la norme était d'une halte. Et quand Max Verstappen (Red Bull) est devenu son plus proche rival, le Britannique avait presque une dizaine de secondes de marge.

"C'est dans la poche Lewis !, lui lâche à la radio son ingénieur Peter Bonnington. Quel pilotage, champion ! Une master class absolue ! On a l'impression que tu n'as même pas versé une goutte de sueur."

Une voiture "magnifique"

Immédiatement, l'occupant de la W10 n°44 s'inscrit en faux : "Je peux t'assurer que j'ai transpiré ! Quelle course, quel week-end ! Merci à tous. Celle-là est pour les fans."

Samedi, Lewis Hamilton s'était remis en pole position pour la première fois en dix Grands Prix. Dimanche, il sapé le moral de ses rivaux pour l'hiver. Il a fêté ça avec des donuts, des poignées de main avec des membres de Red Bull et de Ferrari dans lesquelles on a lu beaucoup de respect. Une photo aussi avec sa garde rapprochée sur la grille de départ.

"Je me sens fier et vraiment reconnaissant envers cette incroyable équipe qu'est Mercedes, qui est derrière moi, a-t-il déclaré au micro de David Coulthard. Elle a tout donné cette année. Même avec les titres en poche, j'ai voulu rester concentré et voir ce que nous pourrions apprendre de plus sur cette voiture magnifique, qui est une œuvre d'art. Je suis aussi reconnaissant envers mes fans du Team LH de leur soutien. Il ne lâche jamais, merci à tous. Je suis extrêmement heureux de cette dernière course."

Son programme avant les essais de février avec le matériel 2020 ? "Juste du temps avec ma famille."

0
0