Formule 1
Grand Prix d'Australie

Bianchi est une "aubaine" pour Marussia

Partager avec
Copier
Partager cet article
ParF1i
15/03/2013 à 19:33 | Mis à jour 16/03/2013 à 08:23

Nicolas Todt, manager de Jules Bianchi, juge que son protégé a déjà justifié d'avoir pris le volant de Luiz Razia chez Marussia.

Nicolas Todt estime que le recrutement de Jules Bianchi en lieu et place de Luiz Razia est une "aubaine" pour Marussia si l'équipe russe veut devancer Caterham au championnat des constructeurs cette saison. Marussia a annoncé au début du mois, un peu à la surprise de tous, la titularisation du Niçois pour cette nouvelle campagne de F1, Razia ayant été incapable de réunir un budget suffisant pour conserver son volant. Si Bianchi arrive chez Marussia avec une valise trois à quatre fois moins remplie que celle de son équipier Max Chilton, le Français peut néanmoins compter sur son expérience pour se démarquer. "Viser les Caterham, si la Marussia le permet, serait un magnifique challenge, a confié son manager Todt à nos confrères de AutoHebdo. Alonso a débuté chez Minardi, Ricciardo chez HRT…"

"Avec un bon travail, il n'y a pas de raison pour que Jules ne soit pas non plus récompensé. Jules apportera beaucoup par lui-même à Marussia, beaucoup plus, je suppose, que ce que Razia aurait pu apporter. Par rapport à Chilton, son expérience est également plus solide. C'est une aubaine pour Marussia…"

Grand Prix d'Australie

Brawn : Ferrari possédait la meilleure voiture à Melbourne

21/03/2013 À 15:22

Si Marussia n'était pas la piste privilégiée, Todt, qui est également le manager de Felipe Massa et Pastor Maldonado, estime qu'il était indispensable que Bianchi entame enfin sa carrière en Formule 1. "Le choix de Marussia n'est pas forcément le bon. Mais, à un moment donné, un pilote doit décider d'entrer dans l'arène. Il doit engranger des kilomètres, se frotter au peloton, travailler la stratégie de course, les changements de roues, mémoriser tous les circuits, participer aux choix techniques, au développement de la monoplaces", a-t-il commenté. "Jules n'a plus 18 ans mais 23. Il a couru contre tous ses copains qu'il va retrouver sur la grille de départ, et, pour la plupart, il les a battus. Il a donc sa place en F1. Il n'aura évidemment pas les mêmes chances qu'un débutant chez Force India, Williams, Lotus ou Sauber, mais, au moins, il va apprendre le dernier volet de sa profession. Il n'y a aucune raison pour qu'il n'en profite pas à l'avenir s'il fait du bon boulot."

Retrouvez l’ensemble de l’article sur F1i

Grand Prix d'Australie

Grosjean a trouvé l'origine de ses problèmes

21/03/2013 À 13:51
Grand Prix d'Australie

Grosjean a trouvé l’origine de ses problèmes

21/03/2013 À 12:07
Dans le même sujet
Formule 1Grand Prix d'Australie
Partager avec
Copier
Partager cet article