Getty Images

Renault à la porte du Top 10 : "Un résultat global vraiment décevant"

Renault à la porte du Top 10 : "Un résultat global vraiment décevant"

Le 16/03/2019 à 11:47Mis à jour Le 16/03/2019 à 12:02

GRAND PRIX D'AUSTRALIE - Renault a raté son premier rendez-vous avec le chrono, samedi. A cause d'un souci technique que n'a pas su compenser Nico Hülkenberg. Quant à Daniel Ricciardo, il s'est loupé. Ils partiront des 11e et 12e places.

Fin de la Q2. Le conseiller de l'écurie, Alain Prost, tique et il y a de quoi. Pas de doute, Renault est le grand déçu de la première qualification de la saison. Nico Hülkenberg et Daniel Ricciardo respectivement onzième et douzième sur la grille à Melbourne, ce n'était pas du tout le résultat prévu.

Q3 - Grand Prix d'Australie 2019

Renault dans le dur. Le Losange espérait autre chose que les 11e et 12e places qualificatives avec Nico Hülkenberg et Daniel Ricciardo, samedi au Grand Prix d'Australie. Le Losange savait que les places seraient chères derrière les trois grands, Mercedes, Ferrari et Red Bull. La Q1 l'a confirmé en groupant les 18 premiers en 1"067 ! La suite a été du même tonneau et les RS19 sont restées en rade en Q2. Au dernier moment, les sursitaires allemand et australien se sont fait éjecter de la Q3.

Vidéo - Pilotes, écuries, aéro, conso, gants... Tout ce qui change en 2019

01:43

"Nous espérions placer les deux monoplaces dans le top 10, donc le résultat global est vraiment décevant, a résumé Alan Permane, le directeur sportif. Nous avons rencontré un problème électrique sur la voiture de Nico dans son dernier run en Q2. Il n'a pas pu repartir, mais nous sommes convaincus qu'il serait largement entré en Q3 sans cela. Daniel n'a pas amélioré son temps dans son deuxième relais. Nous pensions qu'il pouvait trouver quelques dixièmes de plus, ce qui l'aurait également mis à l'abri au sein des dix premiers. Vu notre rythme affiché sur les longs relais vendredi, nous avons l'objectif de nous rattraper et d'installer confortablement nos deux voitures dans les points."

Vidéo - De 250 000 euros à 45 millions... Les salaires des 20 pilotes du plateau

01:00

"La Q3 était définitivement à notre portée, a insisté Nico Hülkenberg. Ce petit souci est regrettable, car il nous coûte une place dans le top 10. J'ai perdu un peu de temps dans le trafic et en bloquant une roue dans mon premier tour en Q2, mais nous avons montré que le rythme était là et que nous sommes compétitifs."

"Je suis clairement déçu d'avoir manqué la Q3, d'autant plus que tout s'est joué à 5 centièmes de seconde seulement, a souligné Daniel Ricciardo. Je sais que j'en avais les moyens puisque j'ai perdu un peu de temps dans le premier secteur de ma deuxième tentative."

0
0