Dernier de la séance de qualification sans avoir été chronométré, Lance Stroll a écopé de trois places de pénalité assez symboliques sur la grille de départ du Grand Prix d'Australie. Samedi, lors de la Q1, le Canadien s'est rendu responsable d'un accident évitable avec son compatriote Nicholas Latifi.
Suivez le Grand Prix d’Australie de Formule 1 sur CANAL+
Grand Prix d'Australie
"Piastri arrive, c'est le prochain gros crack de la Formule 1"
16/06/2022 À 11:55
Il restait deux minutes dans la première partie de la séance lorsque Lance Stroll a déboulé au virage n°4 où se trouvait Latifi. Le pilote de l'Aston Martin n°18 a pu continuer sans être gêné, son collègue de Williams s'étant rangé par précaution pour lui laisser la trajectoire rapide.
Le film de la qualification | Classement du championnat du monde
Stroll, qui n'était en fait pas dans un tour lancé, a ensuite ralenti au point de pouvoir potentiellement gêner Latifi, qui souhaitait avoir le champ libre devant lui pour préparer son dernier tour lancé. L'hypothèse la plus vraisemblable est que Stroll comptait lui aussi boucler un tour de préparation sans personne devant lui, et qu'il a donc voulu lui barrer la route dans un coup de volant tardif.

Simplement "bizarre" pour Stroll

"Latifi s'est mis sur le côté et a ralenti à la sortie du virage n°4 pour laisser passer les voitures, ont écrit les commissaires de la FIA dans leur communiqué. A la sortie du n°5, Stroll a paru ne pas accélérer et était au milieu de la piste. Latifi a pris la décision d'accélérer pour doubler à droite, où Stroll se situait sur la partie droite de la piste qui tourne légèrement à droite vers le virage n°6. Les commissaires ont jugé que Stroll était principalement à blâmer pour la collision par son manque de prudence situationnelle sur le dépassement de Latifi."
"C'est clair. J'ai revu les images de l'incident et ça confirme que ce n'est pas ma faute, a déclaré Nicholas Latifi. Il y avait un espace à l'intérieur. J'étais sur ma préparation de pneus, il n'était pas à l'attaque et il a braqué sur moi. Je l'ai laissé passer parce que je pensais qu'il attaquait mais quand j'ai vu qu'il ralentissait, j'ai voulu reprendre ma position."
Dans ses arguments, Lance Stroll a été plus confus. Se défendant de toute mauvaise intention, il qualifié l'incident de "bizarre".
Vous voulez suivre le Grand Prix d’Australie en direct sur CANAL+ ? Retrouvez 100% des Grands Prix avec l’offre Canal + à 20,99€ les 12 premiers mois puis 24,99€/mois pour un abonnement de 24 mois
Grand Prix d'Australie
Melbourne reconduit jusqu'en 2035
16/06/2022 À 05:33
Grand Prix d'Australie
"Les pilotes payants en F1, on a le sentiment d'arriver au bout d'un système"
13/04/2022 À 20:28