Getty Images

Pénalisé de trois places, Hamilton n'y a cette fois pas coupé

Pénalisé de trois places, Hamilton n'y a cette fois pas coupé

Le 29/06/2019 à 18:09Mis à jour Le 29/06/2019 à 22:43

GRAND PRIX D'AUTRICHE - Qualifié deuxième samedi, Lewis Hamilton sera reculé de trois places sur la grille de départ à Spielberg pour une manœuvre dangereuse devant Kimi Räikkönen en Q1. Le Britannique cède sa place en première ligne à Max Verstappen (Red Bull).

Les commissaires sportifs du Grand Prix d'Autriche ont sanctionné samedi Lewis Hamilton pour avoir occasionné une gêne à Kimi Räikkönen lors de la première partie de qualification sur le Red Bull Ring, à Spielberg. Seulement battu par Charles Leclerc (Ferrari) pour la pole position, le Britannique de Mercedes rétrograde au cinquième rang et laisse sa place en première ligne au Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), vainqueur de la course en 2018.

Le quintuple champion du monde était au ralenti au virage n°3 quand il a vu trop tard l'Alfa Romeo lancée à pleine vitesse. Pour ne pas gêner le Finlandais, il a coupé la trajectoire pour filer tout droit, effectuant une queue de poisson.

"Bien que la voiture 44 ait tenté de s'écarter lorsqu'elle a pris conscience que la voiture 7 arrivait dans un tour rapide, ce n'était pas suffisant pour éviter de gêner la voiture 7, qui a ensuite dû abandonner son tour", ont justifié les commissaires sportifs.

"J'ai vu l'une des voitures de l'équipe (celle d'Antonio Giovinazzi) arriver en freinant au virage n°3, et j'ai vu l'autre se pointer, a-t-il expliqué. Je venais de freiner et j'ai essayé d'aller tout droit pour me ranger du chemin mais je ne voulais pas les gêner dans le virage. Et je ne pense pas l'avoir fait mais je pense que ça les a probablement rebutés."

Kimi Räikkönen a quand même pu passer en Q2 mais elle a adressé au passage un doigt d'honneur à son collègue. Le Britannique a expliqué que son équipe ne l'avait pas prévenu de l'arrivée de l'Alfa Romeo n°7.

Le champion du monde 2007 a pesté au micro de Sky Sports : "J'ai assez vu les commissaires ces derniers temps ! Je ne sais pas pourquoi il a ralenti puis accélérer pour couper la trajectoire."

Vidéo - Records : Mercedes cogne de plus en plus fort sur Ferrari et McLaren, Hamilton menace Schumacher

01:32
0
0