Formule 1
Grand Prix d'Autriche

Avant la course, les pilotes s'étaient rassemblés contre le racisme

Partager avec
Copier
Partager cet article

Das F1-Fahrerfeld setzt vor dem Start in Spielberg ein Zeichen gegen Rassismus

Crédit: Getty Images

ParEurosport
05/07/2020 à 13:36 | Mis à jour 05/07/2020 à 15:37

GRAND PRIX D'AUTRICHE - Avant le départ de la première course de la saison dimanche, les pilotes se sont tous rassemblés sur la piste du circuit de Spielberg, arborant des T-shirts noirs pour dénoncer le racisme, à l'heure où le mouvement "Black Lives Matter" a pris une ampleur mondiale.

Réunis devant la voiture de sécurité sur la piste de Spielberg, les 20 pilotes du Grand Prix d'Autriche ont fait front commun contre le racisme dimanche. Avant que la course ne soit lancée, ils arboraient ainsi tous des T-shirts noirs portant l'inscription "End racism" ("en finir avec le racisme" en français). Si tous ne se sont pas agenouillés, ce fut le cas de 14 des 20 protagonistes dont Lewis Hamilton au premier rang, et Sebastian Vettel à ses côtés.

Tee-shirt Black Lives Matter, genou à terre... Hamilton et les pilotes mobilisés contre le racisme

00:00:24

Grand Prix d'Autriche

"Verstappen, challenger des Mercedes ? C'est raté"

08/07/2020 À 07:45

Le choix avait été laissé aux pilotes d'exprimer à la manière de leur choix leur engagement en ce sens et donc le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), l'Espagnol Carlos Sainz Jr, le Russe Daniil Kvyat (AlphaTauri), l'Italien Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) et le Finlandais Kimi Räikkönen (Alfa Romeo) sont restés debout. "Je crois que l'important sont les faits et les comportements quotidiens plus que des gestes formels qui pourraient être perçus comme controversés dans certains pays", avait expliqué Leclerc sur Instagram. "Je ne poserai pas le genou à terre mais cela ne veut pas du tout dire que je suis moins engagé que les autres dans la lutte contre le racisme."

Hamilton affichait le nom du mouvement américain "Black Lives Matter" sur son maillot. Le sextuple champion du monde de Formule 1 avait critiqué le manque d'engagement de son sport contre le racisme après le meurtre de l'Afro-Américain George Floyd lors d'une arrestation aux Etats-Unis.

Grand Prix d'Autriche

"Le Grosjean bashing, c'est facile, j'aurais bien aimé son explication sur sa sortie"

08/07/2020 À 07:39
Grand Prix d'Autriche

"Vettel ne veut pas arrêter la F1 mais c'est peut-être la F1 qui va l'arrêter"

07/07/2020 À 15:32
Dans le même sujet
Formule 1Grand Prix d'Autriche
Partager avec
Copier
Partager cet article