Getty Images

FORMULE 1 - Lewis Hamilton milite pour Valtteri Bottas, Mercedes ne se presse pas

Hamilton milite pour Bottas, Mercedes ne se presse pas

Le 23/06/2017 à 18:20Mis à jour Le 23/06/2017 à 18:22

GRAND PRIX D'AZERBAÏDJAN - Valtteri Bottas sera-t-il encore un pilote Mercedes la saison prochaine ? Lewis Hamilton aimerait bien. Mais ses patrons, Toto Wolff en tête, préfèrent prendre leur temps.

Il y a des situations bien plus désagréables que celle d'un pilote de Formule 1. Mais il faut bien l'avouer, Valtteri Bottas (Mercedes) n'est pas dans un contexte très favorable. Recruté au pied levé pour combler le départ à la retraite surprise de Nico Rosberg, le Finlandais ne sait toujours pas s'il aura encore un baquet argenté la saison prochaine. Pas vraiment éclipsé par les performances de son voisin de box jusqu'à maintenant, Lewis Hamilton milite en sa faveur. Mais Toto Wolff, son directeur d'équipe et, accessoirement, son ancien manager a toutes les raisons de ne pas se précipiter.

"Quand nous avons décidé de présenter notre offre à Valtteri, nous savions que nous prendrions notre temps pour l’année d’après car le marché des pilotes est très ouvert pour 2018 et 2019", a glissé, en milieu de semaine, le dirigeant autrichien. Wolff n'a pas donné de noms mais il ne manquera pas l'occasion, si elle se présente, de pêcher un gros poisson. Les contrats de Max Verstappen et Daniel Ricciardo ont beau être blindés, Red Bull pourra difficilement s'opposer à un départ si l'un d'eux éprouve des envies d'ailleurs. Et il y aura peut-être, une occasion à saisir du côté de chez McLaren. Fernando Alonso est exténué par sa situation et l'explosion du tout nouveau moteur Honda dès la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Azerbaïdjan a encore consumé une relation destinée au divorce.

Hamilton : "Il a gagné sa place au sein de la famille Mercedes"

Au beau milieu de cette cohue, Bottas patiente. "Bien sûr que c'est une situation inconfortable pour lui, qui amène une pression monstre... Nous pensons qu'il fait du bon boulot. Il a signé une pole position et a gagné à Sotchi avec la manière. Il a aussi eu des courses plus difficiles. Mais de manière générale, ses performances jusqu’ici ont été très positives", a confié Wolff. Les performances en piste sont, pour le pilote de 27 ans, le seul moyen de maximiser ses chances de conserver son baquet. Et il lui faudra certainement contenir la marge de 48 points le séparant du leader du Championnat, Sebastian Vettel. "Je dois attendre pour voir si je pourrais prolonger mon aventure avec Mercedes. C'est pour cela que je me réveille tous les matins, que je travaille avec l'équipe et que je me donne à 100% à chaque fois que je suis dans la voiture. Je veux aider cette équipe à gagner des championnats, parce que c'est aussi ce que je veux", a-t-il admis.

Hamilton est largement favorable à la reconduction du contrat de son coéquipier dont l'expiration est prévue pour la fin de l'année, Bottas étant bien moins encombrant que Nico Rosberg pour le triple champion du monde. "Il a gagné sa place au sein de la famille Mercedes. Il fait de l’excellent travail, il a déjà remporté un Grand Prix alors qu’il ne s’agit que de sa première année dans l’équipe, et il ne peut encore que s'améliorer", a-t-il lâché au site officiel de la F1. De part et d'autres, les entreprises de communication ont déjà bien avancé. Les négociations beaucoup moins.

Valtteri Bottas (Mercedes) sur le circuit de Bakou au Grand Prix d'Azerbaïdjan

Valtteri Bottas (Mercedes) sur le circuit de Bakou au Grand Prix d'AzerbaïdjanGetty Images

0
0