Getty Images

F1 - Valtteri Bottas (Mercedes) meilleur temps des essais libres 3 du Grand Prix d'Azerbaïdjan

Libres 3 : Bottas menace, Vettel s'inquiète

Le 24/06/2017 à 13:02Mis à jour Le 24/06/2017 à 13:33

GRAND PRIX D'AZERBAÏDJAN - Mercedes s'est remise à l'endroit. Valtteri Bottas (Mercedes) a réussi le meilleur temps du dernier entraînement avant la qualification, ce samedi. Le Finlandais a devancé d'un rien son compatriote Kimi Räikkönen (Ferrari) et Lewis Hamilton s'est rapproché. Sebastian Vettel (Ferrari) a manqué plus de la moitié de la séance.

Le dernier entraînement a bien rebattu les cartes. En retrait vendredi, Mercedes a vraisemblablement trouvé les solutions pour remettre Valtteri Bottas et, plus encore, Lewis Hamilton, dans le bon sens. Le Finlandais s'est offert le meilleur temps de la troisième séance d'essais libres du Grand Prix d'Azerbaïdjan et le triple champion du monde s'est rangé au troisième rang. Les deux ont, au moins partiellement, résolu leurs problèmes de mise en température des pneumatiques. Confiant la veille, Sebastian Vettel (Ferrari) l'est certainement beaucoup moins ce samedi matin, la Scuderia ayant décelé une anomalie sur sa monoplace l'ayant retenu au box durant plus de 30 minutes.

Le leader de la "Rossa" peut-il manquer la qualification ? Il est encore trop tôt pour le dire mais à coup sûr, Ferrari aura besoin de lui pour sécuriser une pole sur le circuit urbain de Bakou. Kimi Räikkönen a bien démontré la promptitude de la SF70H à s'adapter à une piste poussiéreuse, puisqu'une quinzaine de tours a été suffisante pour se rapprocher à 95 millièmes de la référence établie en 1'42"742 par son compatriote. Mais la marge importante de 416 millièmes concédée par Hamilton ne reflète en rien ses nouvelles sensations. Le Britannique a été le plus rapide dans le premier secteur et il aurait probablement amélioré son chrono si la coupure électronique de Max Verstappen (Red Bull) n'avait pas cassé le rythme de la fin de séance.

Max Verstappen (Red Bull) lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2017

Max Verstappen (Red Bull) lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2017Getty Images

Le Néerlandais ne doit pas, non plus, être totalement écarté des favoris pour la position de pointe, ses aptitudes agressives et le comportement de sa RB13, dont le train arrière a été abaissé, correspondant mieux au tracé azerbaïdjanais. Esteban Ocon (Force India) a profité de la mésaventure de son rival batave pour s'installer au cinquième rang, à 0"602. Toujours à la peine avec ses freins, Romain Grosjean (Haas) a été repoussé à 2"749, au 17ème rang. Et sa situation ne devrait pas s'arranger de sitôt.

0
0