Getty Images

FORMULE 1 - Max Verstappen (Red Bull) meilleur temps des essais libres 2 du Grand Prix d'Azerbaïdjan

Libres 2  : Verstappen fait le chrono et le mur

Le 23/06/2017 à 16:35Mis à jour Le 23/06/2017 à 17:13

GRAND PRIX D'AZERBAÏDJAN - Max Verstappen (Red Bull) a parfaitement entamé la deuxième séance, ce vendredi, à Bakou, en réalisant le meilleur temps. Il l'a très mal finie en enfonçant sa monoplace dans le mur, à 30 secondes de la fermeture de la piste.

Cette fois, il n'est plus trop tôt pour connaître les forces et les faiblesses des trois écuries de pointe que sont Ferrari, Mercedes et Red Bull. L'écurie autrichienne, qui a revu et corrigé la RB13 -et notamment son train arrière- est restée la plus compétitive sur un tour. Comme en matinée, Max Verstappen a décroché le meilleur temps de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Azerbaïdjan, ce vendredi. Le Top 5, où n'a pas figuré Lewis Hamilton (Mercedes), s'est tenu en un quart de seconde.

Finalement, cette huitième manche du Mondial ne sera peut-être pas si différente de l'épreuve monégasque disputée il y a un peu moins d'un mois. Si les Red Bull seront, très certainement, plus enclines à jouer aux avant-postes, les Ferrari seront probablement les monoplaces à battre, dimanche, sur le circuit urbain de Bakou. Dans le coup à l'exercice du tour rapide, comme les performances de Kimi Räikkönen, quatrième à 0"127 de la référence fixée en 1'43"362 par le Batave, et de Sebastian Vettel, cinquième à 0"253, l'ont démontré, elles ont surtout été plus efficaces lors des longs relais, les deux pilotes de la Scuderia ayant bouclé plusieurs tours sous les 1'46"500.

Verstappen ne pouvait pas plus mal finir

Et Mercedes ? Valtteri Bottas, deuxième à un dixième de son devancier, a souffert pour conserver ses gommes dans la bonne fenêtre de température. Lewis Hamilton encore plus. Le Britannique, condamné à filer dans les échappatoires à plusieurs reprises comme la plupart des autres pilotes, a écourté sa séance à 6 minutes du terme pour rejoindre le débriefing plus tôt que prévu. Son dixième chrono établi à 1"163 de la meilleure marque n'augure rien de bon pour la suite de son week-end. La perte de contrôle de Verstappen, qui a considérablement amoché sa monoplace en tapant au virage n°1 à 30 secondes de la fermeture de la piste, n'augure rien de bon pour la soirée de ses mécaniciens.

Max Verstappen (Red Bull) lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2017

Max Verstappen (Red Bull) lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2017Getty Images

0
0