Mercedes a vraiment pris la main à Imola ! Vendredi après-midi, l'écurie allemande a répliqué son doublé des essais libres 1, en postant les W12 en haut de la hiérarchie, encore une fois Valtteri Bottas devant Lewis Hamilton, alors que son rival n°1, Max Verstappen, a connu un énorme contretemps en garant sa Red Bull en panne, très tôt dans la séance.
Leclerc le génie de Ferrari, branle-bas de combat chez Mercedes, Russell gênant pour Hamilton ? Ecoutez le podcast Les Fous du volant
Surtout, le Finlandais a montré la réserve de performance qu'a sa Mercedes en fixant le meilleur chrono de la séance à 1'15"551, en pneus "medium", alors que tous ses concurrents roulaient avec le type le plus compétitif de Pirelli, le "tendre". Au bout d'une heure d'un programme diversifié chez septuples champions du monde en titre, Lewis Hamilton a fini à 0"010 de son coéquipier, ce qui a permis de faire le plein de données télémétriques, ce qui n'avait pas été possible lors de la première session en raison d'une panne électrique de grande ampleur sur le circuit italien.
Grand Prix d'Émilie-Romagne
On peut souffler chez Alpine : la pénalité contre Räikkönen à Imola est maintenue
02/05/2021 À 20:04

Gasly troisième, Leclerc à la faute

Les Mercedes sont-elles pour autant au-dessus du lot ? Rien n'est moins sûr, car après une séance d'essais libres 1 hâchée par de nombreux incidents, on n'a toujours pas vu ce que la Red Bull de Max Verstappen avait dans le ventre. La faute à une défaillance de sa monoplace au bout d'une dizaine de minutes de roulage. "Quelque chose a cassé", a immédiatement indiqué le n°2 mondial, qui a garé sa RB16B en bout de la zone où les voitures rejoignent la piste. Selon les investigations de l'équipe, c'est un arbre de transmission qui s'est brisé au passage d'une bordure.
Sergio Pérez à nouveau en retrait avec son sixième temps au volant de la seconde Red Bull, Pierre Gasly a donc fait office de "meilleur des autres", avec son troisième temps à 0"078 qui lui autorise de rêver à un accessit en qualification comme en course à Imola, tout près de Faenza, la base de son équipe. Si on met entre parenthèses les Red Bull, on voit qu'il manque encore de la performance aux Ferrari pour jouer les trouble-fête : Carlos Sainz a cédé 0"283 et son coéquipier Charles Leclerc 0"820. Surtout, le Monégasque ne semble pas à l'aise au volant de sa SF21, dont il a perdu le contrôle dans le double gauche de Rivazza.
Grand Prix d'Émilie-Romagne
Avec Verstappen, Hamilton face au défi de l'anti-Rosberg
21/04/2021 À 23:43
Grand Prix d'Émilie-Romagne
"L'écart entre McLaren et Ferrari est plus grand qu'il n'y paraît"
20/04/2021 À 15:11