A quelle heure sera donné le départ ?

Extinction des feux à 15h00 pétantes. L'horaire habituel pour les courses européennes.
Grand Prix d'Émilie-Romagne
Hamilton, préservé par Mercedes, enfoncé par les autres
26/04/2022 À 19:44

Verstappen ou Leclerc, qui prendra le meilleur départ ?

Petit avantage à Charles Leclerc. Le Monégasque, qui s'est toujours élancé depuis la première ligne cette saison, est très performant dans cette exercice. D'autant que la Ferrari est un peu moins capricieuse à l'extinction des feux. Max Verstappen, lui, a eu un peu plus de mal à contrôler le patinage, notamment en Australie.
Ce fut encore le cas lors de la course sprint, durant laquelle le champion du monde en titre a évoqué un souci de synchronisation de boîte. Il devra donc encore se méfier de son rival : "Surtout si je prends un départ comme aujourd'hui", a-t-il souri samedi. Rappelons, tout de même, que le Néerlandais avait bien réussi son coup à Imola en 2020 et 2021.

Red Bull a-t-elle inversé le rapport de force avec Ferrari ?

Difficile d'y voir clair. Charles Leclerc estime que les rythmes de course sont similaires, Carlos Sainz a laissé entendre que Red Bull dispose maintenant d'un petit avantage et Laurent Mekies, directeur course de la Scuderia, a révélé que l'écurie italienne s'attendait à souffrir de graining lors du sprint. Et c'est précisément ce qui a coûté la pole au Monégasque.

Deux victoires et Ferrari dérange déjà : pourquoi trois équipes dénoncent la Scuderia devant la FIA

Il est probable que les évolutions apportées par Red Bull à Imola aient permis d'élargir la fenêtre d'exploitation de la RB18, même si Christian Horner et Helmut Marko ont tenté de minimiser leur apport. Cette volonté d'avancer masqué, d'un côté comme de l'autre, est plutôt bon signe pour le suspense. Et puisque le tracé Enzo e Dino Ferrari ne propose qu'une propice aux dépassements, on peut s'attendre à de nouvelles passes d'armes entre Verstappen et Leclerc.

Pourquoi Ferrari peut (quand même) avoir le sourire ?

La Scuderia va aborder un Grand Prix en Italie avec deux pilotes occupant les deux premières places au championnat du monde pour la première fois depuis… 6433 jours. Et le Grand Prix d'Italie 2004.

Bottas, Magnussen, Alonso…: qui fera la meilleure course ?

Valtteri Bottas a eu beau manqué l'intégralité de la deuxième séance d'essais libres samedi matin, il a tout de même semblé extrêmement à l'aise lors du sprint, se payant notamment Fernando Alonso au prix d'un très joli dépassement. Bien qu'elle manque de fiabilité, l'Alfa Romeo est performante sur ce tracé et Guanyu Zhou a démontré, vendredi, que les conditions de pistes changeantes n'étaient pas un problème.

Six ans de plus que Vettel mais un appétit immense : "Alonso a plus que jamais la grinta"

Remonté comme un coucou, Fernando Alonso pourrait encore être bridé par une Alpine usant énormément les pneumatiques excessivement. Et devoir regarder derrière. Pour Magnussen, c'est l'inconnu : le Danois a été pénalisé par un mauvais choix de pneus sur le sprint. Et aux essais, Haas a réussi son vendredi… mais manqué son samedi.

Mercedes va-t-elle intégrer les points ?

A la régulière, les Flèches d'Argent n'ont pas le potentiel pour viser plus haut. L'écurie championne du monde devra encore miser sur sa capacité à maximiser ses résultats, qui lui a permis de sauver les meubles depuis le début de saison, pour boucler un nouveau week-end douloureux.

Les difficultés mentales d'Hamilton décryptées : "Le gros de la pandémie a laissé des traces"

Trop peu compétitive sur le plan de la vitesse de pointe, la Mercedes n'aura pas les moyens de gratter des places dans la longue ligne droite des stands, même avec le DRS. George Russell (11e) semble moins souffrir que Lewis Hamilton (14e) mais l'un et l'autre s'attendent à vivre une course longue et pénible. Toto Wolff, lui, a estimé qu'il y a avait "tout à jeter" durant ce week-end.

Que peuvent espérer les Français ?

Esteban Ocon estime que l'Alpine vaut bien mieux que la 16e place qu'il occupera sur la grille de départ. Il aura en tout cas la puissance moteur pour remonter mais accrocher les points serait une sacrée performance.
Pierre Gasly, lui, a encore perdu gros sur le sprint. Il a révélé auprès de nos confrères de L'Equipe qu'Alpha Tauri songeait à changer son aileron arrière pour une course d'attaque. Il s'élancerait alors depuis la voie des stands. Et miserait sur l'apparition de la pluie.

Faut-il s'attendre à une course animée ?

Elle pourrait l'être aux avant-postes. Beaucoup moins derrière, puisque la course sprint a remis de l'ordre sur la grille. A moins que la météo ne rebatte les cartes.

Quelles sont les prévisions météo ?

La pluie pourrait s'abattre de manière abondante une heure avant le départ. Des averses et des orages sont annoncés pour la course…

Quelle stratégie préconise Pirelli ?

En cas de course sèche, le manufacturier préconise une course à un arrêt, afin de privilégier la position sur un circuit peu propice aux dépassements et où l'arrêt coûte 28 secondes. Avec un départ en pneus "medium" ou en "tendre", à troquer pour des "dur".
Grand Prix d'Émilie-Romagne
Comment Red Bull a maté Ferrari sur ses terres
26/04/2022 À 16:07
Grand Prix d'Émilie-Romagne
"C'est à se demander si Russell a signé chez Mercedes ou Hamilton chez Williams"
26/04/2022 À 16:06