Daimler AG

Nico Rosberg (Mercedes) ouvertement "très déçu"

Rosberg ouvertement "très déçu"

Le 10/05/2014 à 18:58Mis à jour Le 10/05/2014 à 19:02

Nico Rosberg (Mercedes) accepte difficilement de s'être fait couper l'herbe sous le pied par son coéquipier Lewis Hamilton (Mercedes) pour la pole espagnole.

Nico Rosberg avait fait jeu égal avec Lewis Hamilton en qualification l'an dernier (9-10) mais cette année, il en est déjà à quatre défaites en cinq sprints pour la pole position. Samedi matin, il avait repris la main et avoir enfoncé le clou en Q1 et en Q2. Jusqu'à ce que son coéquipier ne surgisse à l'instant décisif.

"Je suis très déçu", a avoué le numéro un mondial. "Pour être honnête je n'aime pas particulièrement être deuxième, surtout derrière Lewis. J'ai fait un bon tour, sauf que Lewis a fait un meilleur tour que moi et c'est comme ça."

"J'ai l'impression qu'on a réussi à conserver notre écart sur les autres et c'est déjà quelque chose de fantastique", a constaté l'Allemand. "Toute l'équipe a fait un gros travail car notre ambition c'est de creuser encore l'écart, au lieu de trembler en espérant qu'ils ne vont pas revenir trop vite sur nous."

"Tout est encore jouable en course, surtout que ça sera une course longue et que la dégradation des pneus va jouer un rôle crucial, et qu'il va vraiment falloir la maîtriser. Il suffit que je prenne un bon départ et je serai en tête", a-t-il conclu.

S'il montait sur le podium, ce serait une grande première. Une sixième place, en 2007 sur Williams, reste son meilleur résultat au Grand Prix d'Espagne.