Getty Images

Bottas est décidément chaud

Bottas est décidément chaud

Le 10/05/2019 à 16:31Mis à jour Le 10/05/2019 à 17:35

GRAND PRIX D'ESPAGNE - Valtteri Bottas (Mercedes) est devenu l'homme à battre à Montmelo en s'adjugeant le meilleur chrono des essais libres 2, vendredi. Et si le numéro 1 mondial finlandais n'a tourné que 0"049 plus vite que son coéquipier Lewis Hamilton, il a laissé les Ferrari à 0"3.

Cette fois, on y est. Et la situation est clairement moins favorable à Ferrari. En février dernier, la SF90 volait. Elle était même donnée 0"5 plus rapide sur un tour de Montmelo que la W10 de Mercedes selon les calculs hautement spéculatifs d'observateurs perdus dans une combinaison de facteurs incertains. Lors du premier Grand Prix de la saison, puis lors des trois suivants, les Gris avaient battu en brèche cette vision. Sonné les Rouges. Et visiblement, ça va s'aggraver.

La première journée du Grand Prix d'Espagne, vendredi, a montré que Mercedes tenait encore le premier rang, et que Ferrari n'y pouvait rien malgré la mise en service anticipée d'un moteur un peu plus puissant et fiable. Valtteri Bottas, le plus véloce lors des essais libres 1, a récidivé lors des essais libres 2 en claquant un chrono en 1'17"284. Tout juste 0"049 meilleur que celui de son coéquipier, Lewis Hamilton, mais inférieur de 0"301 à celui de Charles Leclerc (Ferrari), et 0"389 à celui de l'autre pilote de Maranello, Sebastian Vettel.

Essais libres 2 du Grand Prix d'Espagne 2019

Le plus inquiétant pour le suspense est que les équipes n'avaient aucune raison de cacher leur jeu en Catalogne comme elles peuvent le faire sur n'importe quel circuit du championnat du monde, où tout est à faire le premier jour. Connaissance du circuit, set up de base : pilotes et ingénieurs avaient tout pour se lancer à fond contre le chrono dans l'optique de la qualification et de la course.

Pour corroborer cette thèse, Max Verstappen (Red Bull) est encore resté à bonne distance - 0"751 - de la bande des quatre. En deuxième division, Romain Grosjean, auteur du cinquième temps, a confirmé que Haas était prêt à remplir comme annoncé son rôle de premier poursuivant face à McLaren.

Vidéo - Drames, 6 roues, F1 explosée, Mansell "enfoiré" revanchard... Les improbables du GP d'Espagne

01:59
0
0