Getty Images

Libres 1 : Leclerc chauffe les tifosi

Libres 1 : Leclerc chauffe les tifosi

Le 06/09/2019 à 12:44Mis à jour Le 06/09/2019 à 13:17

GRAND PRIX D'ITALIE - Charles Leclerc (Ferrari) s'est mouillé, vendredi à Monza. Devant un public largement acquis à la cause de la Scuderia, le Monégasque a signé sur une piste humide le meilleur chrono des essais libres 1.

Une séance qui fait plaisir au tifosi mais dont ne retiendra rien. Vendredi à Monza, Charles Leclerc a signé dans le "Temple de la vitesse" le meilleur chrono des essais libres 1 du Grand Prix d'Italie, la 14e manche du Mondial, dans des circonstances qui obligent à relativiser sa performance.

Sur une piste humide, le Monégasque de Ferrari, vainqueur de son premier Grand Prix dimanche dernier en Belgique, a passé des pneus "medium" en toute fin de séance pour claquer le meilleur temps, en 1'27"905, devant six concurrents chaussés en "tendre", à commencer par Carlos Sainz (McLaren), qu'il a battu de 0"306.

Libres 1 - Grand Prix d'Italie 2019

Si le vainqueur de Spa-Francorchamps a couvert 20 tours, l'Espagnol 25 tours et son coéquipier Lando Norris, troisième à 0"545, 23 tours, Lewis Hamilton (Mercedes), quatrième, a seulement couvert 11 boucles. Comme la plupart de pilotes du Top 10, le Britannique a fait son tour d'installation en pneus "pluie", puis il est passé aux "intermédiaire" avant de tester des gommes "slick".

Cette session peu active a été interrompue à la 25e minute à cause de la sortie de piste de Kimi Räikkönen (Alfa Romeo), ensablé dans la parabolique, puis à la 35e minute par le crash de Sergio Pérez (Racing Point) à la sortie de la chicane Ascari. Le Mexicain a eu moins de chance de Carlos Sainz (McLaren), qui n'a rien touché dans son 360° au même endroit. Enfin, Pierre Gasly (Toro Rosso) a provoqué un troisième drapeau rouge à la 49e minute, bloqué sur la bordure du virage n°2.

0
0