Carlos Sainz ne s'est pas mis dans les meilleures conditions pour la suite du week-end, et spécialement la course sprint de qualification disputée sur 18 tours à partir 16h30 ce samedi, à l'autodrome de Monza. Lors des derniers essais libres du Grand Prix d'Italie, organisés de 12h à 13h dans le "Temple de la vitesse" du Nord de Milan, l'Espagnol a effectué d'une grosse sortie de piste.
Alors que Max Verstappen (Red Bull) détenait le meilleur temps, le pilote de Ferrari a tapé très fort dans la chicane Ascari, qui se négocie habituellement à 195 km/h. En perte de contrôle de sa SF21 au niveau de l'arrière, le Madrilène a heurté de face le mur de protection situé à gauche.
Grand Prix d'Italie
Tête projetée mais coup du lapin évité : pourquoi le crash de Sainz mérite l'enquête de la FIA
16/09/2021 À 19:32
"J'ai eu un gros accident, a-t-il rapidement indiqué à son équipe, le souffle coupé par la douleur. Ça fait mal mais je vais bien."
Il a pu sortir seul de sa monoplace très endommagée au niveau de l'avant - faudra-t-il en changer le châssis ? - et monter dans la voiture médicale qui l'a ramené au paddock. La FIA a vite donné des nouvelles rassurantes sur son état de santé. Mais il devra se soumettre à un nouveau check up en début d'après-midi pour obtenir l'autorisation de courir la course sprint de qualification qui déterminera la grille de départ de la quatorzième manche du Mondial.
C'est quand même la troisième grosse faute en essais de l'ex-pilote McLaren cet été, après le Hungaroring et Zandvoort.
Grand Prix d'Italie
"Sieste", "génération Y" et "fanfare" : la course sprint, un concept à parfaire
16/09/2021 À 06:23
Grand Prix d'Italie
Marko : "Mercedes a voulu faire croire que le pauvre Hamilton était soudainement blessé"
15/09/2021 À 16:18