Le drame est passé près. Visiblement pas assez près, cependant, pour que Red Bull et Mercedes décident de jouer la carte de l'apaisement. Trois jours après le crash ayant impliqué Max Verstappen et Lewis Hamilton au Grand Prix d'Italie, la tension est toujours vive entre les deux écuries. Alors qu'il avait déjà répondu par voie de presse à Toto Wolff, le patron de Mercedes, qui avait qualifié de "faute tactique" la manœuvre de Verstappen, le consultant de l'écurie autrichienne Helmut Marko a cette fois-ci décidé de s'attaquer à une autre polémique liée à cet incident. À sa manière. Comme d'habitude.
Questionné au sujet de l'attitude de Verstappen, qui ne s'est vraisemblablement pas soucié de l'état de santé de son rival après le crash, le dirigeant a une nouvelle répondu par l'offensive, accusant Mercedes d'avoir joué la comédie. "Toutes les histoires tirées par les cheveux sorties de cet incident sont celles de Mercedes, a-t-il assuré au média autrichien oe24. Verstappen était déjà sorti de sa monoplace lorsque que Hamilton a tenté de faire une marche arrière pour sortir du bac à graviers. La voiture médicale a vu cela et a donc poursuivi sa route. Et puis Mercedes est entré en scène pour faire croire que le pauvre Hamilton était soudainement blessé."
Grand Prix d'Italie
Tête projetée mais coup du lapin évité : pourquoi le crash de Sainz mérite l'enquête de la FIA
16/09/2021 À 19:32

"Au virage n°2, Verstappen aurait poussé Hamilton dehors, c’est sa façon de faire"

Plusieurs images ont démontré que la roue arrière-droite de la voiture du Néerlandais était effectivement passée sur le casque d'Hamilton. "J'ai vu Max sortir et passer devant, avait confié le septuple champion du monde après coup. J'ai trouvé ça un peu surprenant parce que je pense que lorsque nous avons ce genre d'accident, la première chose que l'on veut faire est de s'assurer que le gars avec qui on est entré en collision va bien." L'Anglais avait également admis avoir ressenti des douleurs dans le cou, par la suite. Dans le même entretien accordé à oe24, Marko s'est également réjoui de l'efficacité du halo.

Ricciardo, Norris, Brown, les hommes derrière le retour de Mclaren

Grand Prix d'Italie
"Sieste", "génération Y" et "fanfare" : la course sprint, un concept à parfaire
16/09/2021 À 06:23
Grand Prix d'Italie
Ricciardo, Norris, Brown, les hommes derrière le retour de Mclaren
15/09/2021 À 12:25