Getty Images

Pirelli salue le relais "inédit" de Vettel

Pirelli salue le relais "inédit" de Vettel
Par F1i

Le 10/04/2018 à 10:07Mis à jour Le 10/04/2018 à 10:08

FORMULE 1 - Le deuxième Grand Prix de la saison, à Bahreïn, s’est conclu au jeu du chat et de la souris entre Ferrari et Mercedes. Et c'est donc Sebastian Vettel qui l'a remporté au terme d'une incroyable performance avec ses pneus tendres. Une performance saluée par Pirelli.

Quel Grand Prix du Bahreïn ! Sebastian Vettel, pilote de la Scuderia, a chaussé de pneumatiques tendres qui ont tenu 39 tours, est finalement parvenu à devancer les monoplaces de l’écurie allemande de Valtteri Bottas et Lewis Hamilton qui ont, eux, privilégié des gommes médiums plus fraîches pour leur dernier relais. La stratégie est la grande attraction de cette épreuve, et Hamilton le seul, au sein du top 10 sur la grille, à s’élancer avec le mélange tendres. A l’instar de son équipier Bottas, il a ensuite basculé sur les médiums grâce à un choix tactique d’un arrêt au stand.

Vettel, pour sa part, a opté pour une combinaison super-tendres / tendres, et a bouclé un dernier relais sans précédent avec ce pneumatique. Le sprint final s’est ainsi révélé intense face à Bottas. "Cette épreuve fut tout particulièrement passionnante et indécise, commente Mario Isola, en charge du programme F1 de Pirelli. Elle nous a en effet exactement offert ce que nous attendions de la dernière génération de pneumatiques, à savoir différentes stratégies, des luttes serrées et un sprint final excitant entre les meilleurs pilotes du monde jusqu’au dernier virage."

"La gestion de la gomme fut la clé de la victoire de Vettel, le pilote Ferrari ayant au passage établi un nouveau record en bouclant 39 tours avec les tendres. Du jamais vu ici, ce week-end", explique-t-il. "Mercedes fit également fonctionner un choix tactique d’un pitstop en plaçant ses deux monoplaces sur le podium, alors que deux arrêts semblaient théoriquement la solution la plus efficace. Cette décision modifia la physionomie du Grand Prix et participa à cette conclusion haletante."

0
0