La première course de saison s'est achevée par un final hitchcockien, une mise en scène rêvée du duel annoncé pour la course au titre 2021 entre Lewis Hamilton (Mercedes) et Max Verstappen (Red Bull). Dans les derniers tours du Grand Prix de Bahreïn, dimanche sur le circuit de Sakhir, Max Verstappen (Red Bull) fondait sur Lewis Hamilton (Mercedes), en Pirelli "dur" depuis le 29e passage. Au 40e des 56 tours, le Néerlandais était rentré au stand pour passer des gommes "medium", et avait repris au fil des boucles ses 7"6 de retard sur le septuple champion du monde. Il était évident qu'il allait doubler la W12 n°44 pour remporter cette épreuve qu'il avait entamée de la pole position.
Embarquée dans un rush irrésistible, Max Verstappen a même fait craquer sa proie au 51e tour, lorsque son rival est sorti large du virage n°10. Un écart qui lui a permis de rentrer pour la première fois dans le zoner DRS de l'Anglais. Deux tours plus tard, le pilote de la RB16B n°33 a attaqué franchement, sans que Lewis Hamilton ne résiste, au virage n°4. Une manœuvre limpide ? Loin de là ! MV33 venait de conclure son dépassement au large, les quatre roues en dehors de la piste. A cet endroit précis, la direction de course de la FIA avait exigé qu'une voiture ait au moins deux roues sur la bordure peinte.
Grand Prix de Bahreïn
"La pression était immense" : Hamilton vainqueur d'un duel intense pour un chef-d'oeuvre tactique
28/03/2021 À 19:52
Le film de la course
Ce n'était pas le cas, et Lewis Hamilton en avait usé, jusqu'à recevoir un rappel à l'ordre de Mercedes de ne pas poursuivre ses largesses. Encore une infraction, et c'était le drapeau noir et blanc de conduite anti-sportive pour LH44. Et une de plus, une pénalité de 5 secondes. L'ironie de l'histoire ? Red Bull avait signalé ces écarts à Max Verstappen, l'enjoignant à en faire autant. Jusqu'à réveiller la vigilance de la FIA.

Et quand Verstappen a retenté sa chance...

Au 53e tour, lorsque Max Verstappen a passé Lewis Hamilton, Red Bull s'en est de suite mordu les doigts, et l'équipe autrichienne a immédiatement demandé à son pilote de redonner sa première place à Lewis Hamilton. Elle comme le Batave étaient persuadés de pouvoir repasser et finalement l'emporter. Mais en voulant attaquer pour se rapprocher, Max Verstappen a commis une glissade qui l'a sorti de la zone DRS de la Mercedes n°44. L'empêchant de fait d'ouvrir son volet arrière d'aileron pour gagner de la vitesse de pointe et gober la W12 comme il l'avait fait la première fois.
En fin stratège, Lewis Hamilton a soigné ses trajectoires, ne laissant jamais à son rival la possibilité de l'attaquer. Sa 96e victoire était au bout. Et quelle victoire !
Grand Prix de Bahreïn
Fils de, "ridicule et arrogant" : Pourquoi Mazepin est-il déjà détesté ?
06/04/2021 À 17:54
Grand Prix de Bahreïn
"Vettel ne sait plus où il habite, sa saison est déjà fichue"
06/04/2021 À 17:38