Il pensait recevoir un autre accueil pour son retour. Non pas que Fernando Alonso a été mal reçu à Sakhir, pour ce Grand Prix de Bahreïn qui marquera son premier week-end de compétition en Formule 1 depuis sa dernière expérience chez McLaren, en 2018. Mais l'Espagnol ne pensait pas que la question principale concernerait son âge. Avec, en creux, le doute sur sa capacité à être compétitif à 39 ans, et bientôt 40, âge il est vrai canonique à l'échelle d'une catégorie aussi pointue, rythmée cette saison par un record de 23 Grands Prix.
Pour rassurer ses employeurs et ses fans cet hiver, il avait précisé qu'il avait continué de piloter au plus haut niveau pendant deux ans, mis à profit pour remporter deux fois les 24 Heures du Mans avec Toyota.
Formule 1
La vibrante tribune de Gasly pour "tourner la page" de la disparition de son ami Anthoine
26/03/2021 À 14:26
Hamilton, le défi d'un 8e titre et l'hypothèse de sa dernière saison

Alpine, Vettel en vert, Mick, budget capé, écologie : Les nouveautés F1 2021

"Pas d'objectif clair pour ce comeback"

"On en fait toute une affaire de mon âge et je suis un peu surpris, a déclaré le champion du monde 2005 et 2006, en conférence de presse FIA, jeudi à Sakhir. Je ne suis pas si vieux. Le gars qui domine la discipline a 36 ans. Je n'ai pas vingt ans de plus que lui !"

Fernando Alonso (Alpine) au Grand Prix de Bahreïn 2021

Crédit: Getty Images

Cette semaine, il s'était montré le même qu'il a toujours été, répondant sans complexe à la BBC sur l'identité du meilleur pilote du plateau. Lui donc, évidemment. Plus que Lewis Hamilton et Max Verstappen. Ce qu'il a tempéré jeudi, à la limite du rétropédalage. "Enfin, j'espère (être meilleur que Hamilton et Verstappen), a-t-il dit. Il n'y a aucune certitude. Il faut avoir confiance en soi, confiance qu'on va obtenir les résultats que l'équipe attend."
Alonso frappe fort avant Bahreïn : Le pilote Alpine assure être "meilleur" qu'Hamilton et Verstappen

"Je suis content d'où j'en suis"

Justement, quels seraient ces résultats attendus cette année ? "Je n'ai pas d'objectif clair pour ce comeback, a-t-il avoué, prudemment. Ce que je veux faire c'est me tester moi-même et essayer d'aider l'équipe en ce moment important dans la transition de Renault vers Alpine. Nous adorons tous gagner mais il n'y en a qu'un capable de le faire le dimanche et il n'y a qu'un champion à la fin de l'année."

La "perverse" Kylie, l' "affamée" Heidi, Margherita : Pourquoi Vettel donne des prénoms à ses F1

"Quand j'ai décidé de revenir, j'ai essayé de mettre le paquet sur la préparation, pas seulement physique, mais aussi technique en étant avec l'équipe et j'essaie de maîtriser le langage de la Formule 1, qui est plus technique que d'autres catégories."
"Ça prend du temps et je ne suis pas encore à cent pour cent. C'est la même chose pour beaucoup d'autres, je pense. Certains ont changé d'équipe, d'autres doivent se réadapter aux nouvelles règles aérodynamiques et aux pneus. On se sent toujours plus confortable après quatre, cinq, six courses. Je suis content d'où j'en suis mais après quelques courses je serai plus à l'aise", a-t-il conclu.
Grand Prix de Bahreïn
Fils de, "ridicule et arrogant" : Pourquoi Mazepin est-il déjà détesté ?
06/04/2021 À 17:54
Grand Prix de Bahreïn
"Vettel ne sait plus où il habite, sa saison est déjà fichue"
06/04/2021 À 17:38