Alors qu'un double drapeau jaune, synonyme de danger, a été déployé après un tête-à-queue du pilote russe Nikita Mazepin (Haas) au premier virage, Sebastian Vettel (Aston Martin) n'a pas ralenti samedi en qualifications, comme l'oblige le règlement. Raison pour laquelle le pilote allemand, initialement 18e sur la grille de départ a été sanctionné de cinq places par les commissaires du GP.
Grand Prix de Bahreïn
Fils de, "ridicule et arrogant" : Pourquoi Mazepin est-il déjà détesté ?
06/04/2021 À 17:54
"Vettel n'a pas abandonné son tour" de qualification en fin de Q1, ont-ils indiqué dans un rapport de la FIA, précisant qu'au contraire Valtteri Bottas (Mercedes), George Russell (Williams) et Sergio Pérez (Red Bull) avaient respecté la règle. Les explications du pilote de 33 ans, qui a vu la fumée mais selon lequel il était impossible de savoir si c'était un simple blocage de roue ou une voiture arrêtée, n'ont pas convaincu. L'ancien quadruple champion du monde avec Red Bull (2010-2013) et pilote Ferrari (2014-2020) vient de changer d'écurie et dispute son premier Grand Prix avec Aston Martin. Le premier GP de l'année partira à 17h00 dimanche, avec Max Verstappen (Red Bull) en pole position.
Grand Prix de Bahreïn
"Vettel ne sait plus où il habite, sa saison est déjà fichue"
06/04/2021 À 17:38
Grand Prix de Bahreïn
Mercedes coincé, Red Bull bientôt au pouvoir ? "Le moteur Honda a tout changé"
06/04/2021 À 17:30