Un pilote heureux de sa pole position et qui n’en perd pas son caractère taquin. Quelques minutes après avoir décroché la pole position, Max Verstappen a célébré, à sa manière, les 50 ans de l’ancien pilote écossais David Coulthard, présent à Bahreïn pour interviewer les pilotes pour le compte de la FIA. L’ancien pilote Williams, McLaren, et premier de cordée dans la maison Red Bull lors de la saison 2005, a été entarté par le Néerlandais avec un gâteau au chocolat. Une séquence rigolote captée par les nombreuses caméras présentes dans le paddock. Une scène qui a surtout montré que Verstappen était clairement détendu, et bien dans ses bottes, à la veille de la course sur le circuit de Sakhir.

Verstappen champion du monde, Alpine vainqueur en GP, Ocon devant Alonso... nos paris audacieux

Grand Prix de Bahreïn
Hamilton abasourdi par le chrono "assez époustouflant" de Verstappen
27/03/2021 À 18:19
Sur de son fait après avoir dominé les essais libres, puis la séance qualificative, Max Verstappen s’est dit heureux de sa monoplace pour le premier grand prix de la saison 2021. "On avait connu une série de tests hivernaux très intéressants, mais on n’avait aucune garantie pour ce week-end", a précisé le Néerlandais, quelques minutes après la course. "La voiture a vraiment très bien fonctionné. Elle est très plaisante à piloter. Terminer la journée comme ça, je suis très heureux".
Je savais que je pouvais faire mieux
"C’était le premier vrai test de l’année, c’est fantastique pour nous, c’est notre première pole lors d’un premier GP depuis 2013", poursuit Christian Horner, le patron de l’écurie RedBull. "Je pense que ce sera très serré demain. Toute l’équipe a travaillé dur pendant l’hiver et Honda a été fantastique. Mercedes est là aussi. Tout le monde les annonçaient comme très en retard. Ce sera difficile pour nous de les battre, mais nous serons là."
C’est la première fois depuis 2013 que Mercedes ne partira pas en tête de la première course de la saison. Les deux pilotes de l’écurie dirigée par Toto Wolff s’élanceront en 2e et 3e position, Lewis Hamilton ayant été relégué par Verstappen à 0"388. Après la première série de tours en Q3, le pilote RedBull possédait déjà 0"023 d’avance sur le quadruple tenant du triple britannique.
On sait maintenant qu'on a une bonne voiture
"Mon premier tour en Q3 n’était pas terrible, je savais que je pouvais faire mieux" explique le Néerlandais. "L’équilibre de la voiture était vraiment là. Il fallait juste bien faire attention de ne pas trop chauffer les pneus, mais on a su encore une fois trouver les solutions. Globalement, la voiture fonctionne aussi bien sur les courts que les longs relais."

Hamilton, Verstappen, Alonso, Leclerc : voici les salaires des 20 pilotes de 2021

De quoi envisager quelque chose de grand pour le premier GP de la saison ce dimanche sur le circuit de Sakhir. "J’attends la course de demain avec impatience. On sait maintenant qu’on a une bonne voiture. J’espère juste qu’on fera un bon départ, puis un bon premier tour", a glissé le fils de Jos Verstappen.
Sur les dix dernières années, à sept reprises le pilote ayant décroché la première pole de l'année est sacré champion du monde quelques mois plus tard. Une statistique dont ne veut pas entendre parler le premier poleman de cette saison 2021 : "Il n’y a jamais de garantie… Je veux d’abord prendre un bon départ. On verra après."
Grand Prix de Bahreïn
Un grand Verstappen mate Mercedes
27/03/2021 À 16:06
Grand Prix de Bahreïn
Fils de, "ridicule et arrogant" : Pourquoi Mazepin est-il déjà détesté ?
06/04/2021 À 17:54