A quelle heure la course démarre-t-elle ?

A 17h françaises. Attention : passage à l'heure d'été dans la nuit de samedi à dimanche.

Alpine, Vettel en vert, Mick, budget capé, écologie : Les nouveautés F1 2021

Grand Prix de Bahreïn
Hamilton abasourdi par le chrono "assez époustouflant" de Verstappen
27/03/2021 À 18:19

La pole position est-elle un gage de réussite à Sakhir ?

Lewis Hamilton a amélioré les stats lors de sa victoire, le 29 novembre dernier. Sept pilotes ont fait le doublé pole position - victoire en 16 manches depuis la création du Grand Prix de Bahreïn en 2004.

Max Verstappen (Red Bull) en pole, ça donne quoi ensuite ?

Il ne faut pas compter sur lui pour avoir le trac à l'extinction des feux : il est systématiquement ressorti en tête du 1er virage lors de ses trois précédentes expériences, en Hongrie et au Brésil (2018) et à Abou Dabi (2020). Et seul un retour fulgurant de Lewis Hamilton (Mercedes) en Hongrie en 2019, l'a privé d'une victoire à quatre tours du but.
Un grand Verstappen mate Mercedes

Hamilton, Verstappen, Alonso, Leclerc : voici les salaires des 20 pilotes de 2021

Max Verstappen (Red Bull) à Sakhir, ça donne quoi à la fin ?

Trois abandons - c'est le record des engagées 2021 - en six participations pour un seul podium (en 2020).

Quelle est la crainte de Mercedes ?

Ne pas pouvoir faire fonctionner les pneus de la W12 dans leur fenêtre de température. L'équipe n'y est tout simplement pas parvenue lors de ses tests, vendredi.
Mercedes prépare la riposte avec une W12 modifiée pour Imola
"C'est dur de lire notre rythme de relais car nous n'avons pas réussi à placer la voiture dans la bonne fenêtre, mais nous sommes plutôt confiants de pouvoir améliorer l'adhérence à l'arrière, a expliqué Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie Piste. Nous ne sommes pas en pole position, mais nous avons deux voitures bien placées et un set de 'dur' en plus, ce qui pourrait nous créer des opportunités."

La Scuderia peut-elle transformer l'essai ?

C'est toute la question, car l'an dernier, les voitures rouges étaient accro aux pneus "tendre" - seul moyen d'avoir une chance de passer en Q3 - et les détruisaient à vitesse grand V en course.
Leclerc savoure la renaissance de Ferrari : "Être si vite devant est génial"
La SF21 n'a plus grand-chose à voir avec la SF1000 sauf qu'elle a imposé à ses pilotes d'utiliser les "tendre" pour rejoindre la Q3 samedi. Un choix que Leclerc devrait payer face à son rival direct Pierre Gasly (AlphaTauri, 5e sur la grille), les McLaren et pourquoi pas Sergio Pérez (Red Bull, 11e), sans parler du top 3.

Pierre Gasly (AlphaTauri) et Daniel Ricciardo (McLaren), challengers pour le podium ?

On peut y croire pour le Français parce que l'AT02 reprend le train arrière de la Red Bull de 2019, réputé stable donc économe en pneus. Le cinquième place du vainqueur de Monza 2020 n'est pas un mirage et le fait qu'il parte en "medium" est un atout de plus. Et plus, on se souvient qu'il s'était révélé en 2018 à Sakhir au volant d'une Toro Rosso plus modeste que sa descendante.
La vibrante tribune de Gasly pour "tourner la page" de la disparition de son ami Anthoine

"Dans un coin de sa tête, Gasly a certainement envie de refaire le coup de Monza"

L'Australien a quant à lui poursuivi dans la même veine que chez Renault : invisible en essais libres, il est sorti de sa réserve en qualification pour coiffer Lando Norris. Il part 6e, en "medium" et son apprentissage de ma MCL35 est quasiment terminé. En cas de défaillance de Valtteri Bottas (Mercedes), il sera le premier candidat au top 3. Plus que Gasly.

Quel résultat pour Fernando Alonso (Alpine) ?

"L'objectif sera d'attaquer pour marquer des points", a-t-il annoncé. De retour en Q3 pour la première fois depuis Monaco 2018, l'Espagnol démarre en "tendre" et va avoir bien du mal à résister à la deuxième partie de grille, qui va inévitablement partir en "medium".

Quelle stratégie pour les 57 tours ?

Pirelli est formel : le plan idéal est trois relais : deux de 18 tours en "medium" entrecoupé d'un de 21 boucles en "dur".

Quel record Lewis Hamilton peut-il battre ?

Celui du nombre de tours passés en tête. Il ne lui en manque que 13 pour surpasser les 5111 de Michael Schumacher.

La stat : de 2 à 5

Le Grand Prix de Bahreïn, c'est souvent une course animée. Avec trois arrêts au stand pour le vainqueur Lewis Hamilton l'an dernier, et deux pour Max Verstappen (Red Bull) lors de l'édition sur le circuit "extérieur" une semaine plus tard, la course offre des stratégies flexibles et des rebondissements possibles.
L'épreuve a d'ailleurs toujours connu au moins deux leaders différents depuis son intégration au calendrier, avec une moyenne de trois meneurs. Et même cinq en 2009.
Grand Prix de Hongrie
Vettel disqualifié, Hamilton récupère la deuxième place
01/08/2021 À 20:21
Grand Prix de Hongrie
De son départ forcé de Force India à sa première victoire avec Alpine : le phénix Esteban Ocon
01/08/2021 À 19:55