24/08/14 - 14:00
Terminé
Grand Prix de Belgique
LIVE
Circuit National de Francorchamps • Course
avant-match

Course

Grand Prix de Belgique - Suivez en live la course de formule 1 sur Eurosport. Cette course se déroule le 24 août 2014 et débute à 14:00. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Formule 1 : calendrier, résultats et classements.

    
30
Stéphane Vrignaud
Temps forts 
 
 Supprimer
15:29 

Il faut s'attendre à une ambiance houleuse chez Mercedes : Rosberg a clairement détruit la course de Hamilton.

15:28

Victoire de Daniel Ricciardo (Red Bull), sa troisième en carrière. Nico Rosberg (Mercedes) et Valterri Bottas (Williams) complètent le podium.

15:28 

Alonso en difficulté : Button passe.

15:27 

Enquête sur l'incident Magnussen/Alonso. C'est chaud entre Vettel et Magnussen au n°1 : l'Allemand élargit et prend le dessus.

15:26 

Alonso essaie encore au freinage des Combes mais le Danois claque la porte. Alonso insiste - trop - à Rivage et se retrouve dehors, et Vettel passe.

15:25 

Magnussen, Alonso, Vettel et Button groupés pour P5. Les deux derniers tours vont être chauds.

15:24 

Magnussen (P5) pousse Alonso dans l'herbe dans Kemmel. Button en profite un moment mais Alonso repasse.

15:24

Abandon de Bianchi.

15:20

Bottas gobe Räikkönen au DRS. P3.

15:19

Tour 40/44. Troisième abandon de la saison pour Hamilton.

15:18

Mercedes à Hamilton : "On voit une dégradation de l'aéro à la télémétrie, tu vas rentrer à la fin de ce tour."

15:18 

Räikkönen va avoir du mal à résister à Bottas.

15:17 

Petite alerte pour Rosberg à la sortie de Stavelot.

 

Tour 38/44 : Ricciardo roule 17" devant Rosberg.

15:15 

Hamilton veut abandonner pour économiser son moteur. Nouveau refus de son équipe.

15:13 

Alonso revient fort sur Magnussen, qui n'est pas très correct dans sa défense. Le Danois se comporte mal, change brutalement de ligne. Alonso proteste.

15:12

Tour 36 : faute de Räikkönen (P2) dans le raidillon, avalé par Rosberg. Et Bottas qui n'est pas loin...

15:11 

Tour 35 : Bottas passe Rosberg, qui ressort des stands, mais l'Allemand se refait avant la fin du tour.

15:10 

Tour 35 : pit 3 de Rosberg et Vettel. Pour des "tendre".

15:10

Grosjean au garage.

15:09 

Lotus appelle Grosjean pour lui signifier qu'il doit abandonner.

15:06 

Tour 33 : Ricciardo creuse l'écart. Il a 3"0 de marge sur Rosberg.

15:05

Tour 32 : pit 3 de Hamilton, pour des "medium". Il repart mollement.

15:05

Button règle Pérez au DRS : P8.

15:03 

Bottas se lance à la poursuite de Räikkönen (P3).

15:02

Bottas passe Vettel au freinage de Kemmel : P4. Joli !

15:02 

Vettel n'est vraiment dans le même rythme que Ricciardo aujourd'hui. Il a peut-être trop déchargé sa RB10.

15:00

Mercedes à Rosberg : "Ta place de deuxième est assurée."

14:58

Tour 29 : pit 2 de Bottas.

14:58

Tour 28 : pit 2 de Ricciardo. Il reste en tête.

14:56 

Hamilton se plaint d'un déficit d'appui important. "Je n'ai absolument aucun appui", dit-il. Il se demande depuis un moment ce qu'il fait dans cette course. Il avait déjà suggéré d'arrêter pour économiser son moteur. Son écurie lui répond que son rythme est bon et qu'il peut toujours y avoir une voiture de sécurité.

14:55 

Tour 27. Magnussen passe Hülkenberg pour P7. Le Danois est sur un arrêt de plus et l'Allemand n'insiste pas.

14:53

Tour 26 : Alonso (P5) au stand. Des "tendre" aux "medium".

14:52 

Tour 24 : Ricciardo 14" devant Bottas et 26" devant Alonso. Ricciardo et Bottas doivent encore stopper. Mercedes redoutent que les deux premiers soient sur 2 arrêts et demande à Rosberg d'attaquer.

14:51

Avec ses gommes fraîches, Räikkönen passe facilement Button pour P5, et Rosberg dépose Alonso pour P3.

14:49 

Rosberg paraît avoir laissé passer volontairement Button. Il se remet derrière et met moins d'un tour à le doubler. Rosberg P4, Button P5.

14:48 

Rosberg se décale et laisse passer Button. Curieux. Button P4.

14:47

Rosberg remonte : il passe Button pour P5.

14:47

Tour 23 : pit 2 de Vettel (P3), qui repart en "medium".

14:46

Rosberg meilleur tour 21 en 1'53"898.

14:46 

Tour 22/44 : Alonso cherche l'ouverture derrière Magnussen.

14:44 

Tour 20 : 1-RIC, 2-RAI, 3-VET, 4-BOT, 5-MAG, 6-ALO, 7BUT, 8-PER, 9-ROS, 10-KVY, 11-HUL, 12-MAS, 13-SUT, 14-VER, 15-GUT, 16-GRO, 17-HAM, 18-ERI, 19-CHI, 20-BIA. MAL out, LOT out.

14:43

Hamilton meilleur tour 19 en 1'53"926.

14:39

Tour 20/44 : pit 2 de Rosberg (P5) pour des "medium".

14:38

Tour 18 : pit 2 de Hamilton (P16) pour des "tendre".

14:36 

Rosberg (P5) fait un grand prix brouillon voire médiocre aujourd'hui.

14:36 

Tour 17 : Bottas, en embuscade, dépose Rosberg dans la grand ligne droite de Kemmel. P2.

14:35 

Tour 16 : Rosberg attaque Ricciardo à la chicane mais est long au freinage.

14:34

Tour 16 : pit 1 de Vergne.

14:33

Ricciardo meilleur tour 15 en 1'54'226. Il roule 3"5 devant Räikkönen, qui profite bien de son pit stop prématuré.

14:33

Tour 15. Mercedes à Rosberg : "On pense que tu dois passer Vettel si tu veux gagner".

14:31 

Le débris qui gênait considérablemt Rosberg s'est détaché.

14:30 

L'arrêt au stand de Bottas a propulsé Ricciardo en tête.

14:29

Tour 13 : Alonso règle Pérez : P10.

14:28 

Hamilton (P19) apprend de la radio qu'une seule voiture est plus rapide que lui en piste, à savoir le leader Bottas.

14:28 

Tour 13 : pit 1 de Alonso et Bottas. L'ESpagnol a purgé sa pénalité. Il repart juste derrière Pérez.

14:26

Meilleur tour 11 de Räikkönen en 1'54"333.

14:26

Bottas leader.

14:25 

Tour 12 : pit 2 de Ricciardo, pour "tendre".

14:10 

Ricciardo passe Alonso : P3.

14:10 

Alonso pénalisé : stop and go de 5 secondes.

14:23

Tour 11 : pit 1 de Vettel et Kvyat.

14:23 

Rosberg roule avec un débris de pneus accroche à l'antenne radio de son cockpit. Très gênant.

14:22

Tour 10 : pit 1 de Massa, qui repart en "medium".

14:19

Tour 9 : pit 1 de Rosberg et Räikkönen. Changement d'aileron avant pour l'Allemand. Durée : 10 secondes.

14:16 

Vettel perd du terrain sur son coéquipier, et voit revenir Alonso.

14:15 

Tour 7 : 1- Rosberg, 2-Ricciardo 3-Vettel.

14:14 

L'Australien est à 0"7 de Rosberg.

14:19 

Ricciardo récupère la P2 à son coéquipier Vettel

14:15 

Tour 8 : Rosberg a 0"8 de marge sur Ricciardo.

14:15

Vettel se loupe dans Pouhon : Ricciardo P2.

14:12

Abandon de Lotterer et Maldonado.

14:10 

Hamilton demande des infos sur les dégâts sur sa W05. On va rergader les photos et on va te dire", répond son équipe.

14:08

"J'ai perdu beaucoup d'apui à l'avant", signale Rosberg.

14:09

Tour 3 : pit 1 de Hamilton, qui prend des "medium".

14:07

Rosberg attaque dans Kemmel, Hamilton résiste, l'Allemand insiste, se ravise trop tard et il y a un contact entre les W05. Hamilton a crevé, Rosberg s'échappe en tête. "Nico m'a touché", se plaint Hamilton.

14:06 

Tour 1 : 1-Hamilton, 2-Rosberg

14:06 

Tour 2 : Grosjean au stand pour un changement d'aileron avant.

14:05 

Un contact au coeurr du peloton a occasionné des dégâts. Bianchi rentre avec une roue arrière droite crevée.

14:04 

Vettel attaque Hamilton dans Kemmel mais le Britannique tient. Vettel tire tout droit aux Combes. Rosberg reprend P2.

14:03

Hamilton vire en tête devant Sebastian Vettel (Red Bull) er Rosberg.

14:03 

Grille en place.

14:02 

Quelques gouttes de pluie, mais rien de significatif. Le circuit de Spa est grand et des averses pourront toucher une portion du circuit pendant la course.

14:01 

Enquête de la FIA sur le comportement des équipiers de Ferrari, restés trop longtemps à proximité de la F14 T d'Alonso sur la pré-grille. Pénalité probable.

14:00 

Départ du tour de formation sans Alonso. Le pilote a parlé jusqu'au dernier moment à ses équipiers. Puis il a décidé de partir pour remonter le peloton dans le tour de formation.

13:47 

Horner (Red Bull) a confirmé sur la grille que Vettel et Ricciardo a misé sur la vitesse de pointe dans les secteurs 1 et 3 pour concurrencer les Mercedes, qui roulent chargées en appui.

13:30 

L'équipe Red Bull participerait activement à la conception du V6 turbo Renault de 2015, selon le magazine allemand Auto Motor und Sport, indique notre partenaire F1i. Les composants électriques ainsi que la partie énergétique ne seraient désormais plus du ressort de Renault à Viry-Châtillon mais de Red Bull à Milton Keynes. Cette solution permettrait à Renault de se concentrer sur la conception du moteur thermique et du turbo.

12:11 

A 14h00, Rosberg (Mercedes) va partir pour la 11e fois de sa carrière en pole position, la première fois en Belgique.

Nico Rosberg (Mercedes) au Grand Prix de Belgique 2014
12:10

Rosberg a sous-entendu que sa W05 n'avait pas tant souffert que ça de l'interdiction de l'interconnection des suspensions (FRIC) : "Notre voiture est vraiment la meilleure et ça fait plaisir de voir que l'équipe continue à faire du super travail, tout le temps, en restant devant et en conservant l'écart avec les autres", a-t-il dit.

12:10 

C'est la première fois que l'Allemand aligne 4 pole positions. Le précédent pilote à l'avoir réalisé une telle série est son coéquipier Lewis Hamilton, en 2013.

Nico Rosberg (Mercedes) en pole position au Grand Prix de Belgique 2014
12:09 

Rosberg n'a encore jamais gagné en Belgique mais il a déjà transformé 4 pole positions en victoires : 1 en 2012, 1 en 2013 et 2 en 2014.

12:09 

Hamilton a gagné une fois à Spa, en 2010.

12:08 

Battu pour la 6e fois à la régulière par Rosberg en qualification, Hamilton a souffert d'un problème qui déséquilibrait le freinage. Il n'aura pas ce problème pendant la course. En 2013, il était parti en pole position mais avait mal négocié la montée du raidillon d'Eau rouge et Vettel l'a déposé dans la longue ligne droit de Kemmel.

Hamilton
12:06

David Coulthard suggère que l’actuelle paire de pilotes alignée par McLaren n’est pas ultra-compétitive par rapport aux duos des écuries rivales. "McLaren pense que Jenson [Button] est plus lent de deux dixièmes que Lewis Hamilton, et Kevin Magnussen n’a pas constamment tourné deux dixièmes plus vite que Jenson", déclare l’ancien pilote écossais au Telegraph. "Ils cherchent donc quelqu’un capable d’apporter les deux dixièmes que Lewis Hamilton apportait. Ceci étant dit, ce serait une décision courageuse de larguer quelqu’un du calibre de Jenson."

10:34 

Vettel s'est qualifié 3e. Il a inscrit Spa à son palmarès en 2011 en 2013. C'est précisément sur ce circuit qu'il avait entamé l'an dernier sa série-record de neuf victoires.

10:23

L'Ice Bucket Challenge a fonctionné à plein régime du côté de Spa Francorchamps.

10:22

Vettel a concédé 2"1 à Rosberg en Q3 parce qu'il a choisi de décharger sa RB10 en aéro en prévision de la course pour résister aux attaques dans la grande ligne droite, faute de moteur suffisamment puissant. "Nous manquons de puissance par rapport aux moteurs Mercedes donc il faut trouver quelque chose pour être moins vulnérable, surtout dans les lignes droites." Résultat, deux "chaleurs" en qualification et un passage d'Eau rouge très délicat. Cet après-midi, ça devrait aller beaucoup mieux.

Sebastian Vettel (Red Bull) au Grand Prix de Belgique 2014
10:21

Alonso a réalisé une véritable performance est se qualifiant 4e, en raison des faiblesses aéro de sa F14 T. Tout le crédit lui en revient, mais il annonce une suite plus difficile.

10:21

Alonso, qui n'a jamais gagné à Spa (2e en 2005 et en 2013), espère un podium mais pour cela il faudra résister au retour de Bottas (qualifié 6e) et peut-être de Massa (9e) : "Nous nous attendions à ce que les Williams soient compétitives ici, mais je pense que la pluie a un peu masqué leur vraie valeur. En course, je pense que nous pouvons nous attendre à ce qu’elles soient très performantes sur le sec", a-t-il dit.

Alonso n'en espérait pas tant !
10:19 

Chez Red Bull, Ricciardo (5e) s'est fait battre par Vettel pour la 5e fois en 12 meetings mais il s'est déclaré content de sa performance en réglages "sec" sur une piste détrempée.

Daniel Ricciardo (Red Bull) au Grand Prix de Belgique 2014
10:18

Bottas a battu pour la 4e fois de suite et la 7e fois cette saison Massa en qualification. Sa Williams a souffert sur le mouillé mais il annonce son retour aux affaires sur le sec, et "le podium doit être la cible", a-t-il lancé. Une condition toutefois : "Passer les Red Bull et les Ferrari au plus vite".

Valtteri Bottas (Williams) au Grand Prix de Belgique 2014
10:17

Le Telegraph revient sur la rivalité Hamilton-Rosberg et sur les points sensibles qui vont le faire basculer.

10:03 

Chez McLaren, Magnussen (7e) a une fois de plus battu Button (10e) en qualification et a annoncé la couleur : "un bon résultat et de gros points." En 2013, en FR 3.5, il a avait gagné la Course 1.

Kevin Magnussen (McLaren) au Grand Prix de Hongrie 2014
10:01

Qualifié 8e suite à "quelques erreurs" a-t-il dit, Räikkönen est le pilote en activité le plus de fois arrivé en tête dans les Ardennais : à 4 reprises (2004, 2005, 2007, 2009). Toutefois, il va attaquer la course dans l'inconnue car il n'a pas pu mener de longs relais sur le sec vendredi.

Räikkönen accablé par la malchance
10:00

9e au départ, Massa, vainqueur à Spa en 2008, doit être considéré comme éligible pour le podium.

Felipe Massa (Williams) au Grand Prix de Hongrie 2014
10:00 

Samedi, Button a atteint la Q3 sans briller (10e). Mais on le sait capable de faire parler son expérience de vétéran des circuits et de vainqueur de 2012.

09:18

Vergne (Toro Rosso) estimait vendredi pouvoir accéder en Q3 mais un problème d'échappement est passé par là samedi. Résultat, un 12e temps, derrière son coéquipier russe Kvyat qui ne l'arrange pas pour sa recherche de baquet en 2015. Ce problème sera résolu pour la course. Il est même optimiste, au vu de son rythme sur les longs relais vendredi. "Partir 12e n'est pas si mal, tout est donc possible", a-t-il résumé.

Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) au Grand Prix de Hongrie 2014
09:17

Grosjean (Lotus) a connu des difficultés de stabilité du train arrière de sa E22 vendredi et samedi a confirmé ses prévisions. Il pensait se qualifier autour de la 15e place est c'est ce qui s'est passé. Avec son Renault moins puissant que le Mercedes voire que le Ferrari, il ne pense pas pouvoir faire beaucoup mieux cet après-midi. A la régulière, il exclut une arrivée dans les points. La mauvaise série continuerait donc : cette saison, il n'a marqué des points qu'à Montmelo et à Monaco.

Romain Grosjean (Lotus) au Grand Prix de Hongrie 2014
09:16

Bianchi (Marussia) a finalement été le meilleur Français en qualification en voyant la Q2 pour la 3e fois (16e). "Nous nous en sommes mieux sortis que certaines équipes devant nous sur la grille, en finissant devant une Lotus, une Force India et une Sauber." Et il l'a assuré : il avait des réglages pour le sec. On peut donc s'attendre à une solide course de sa part.

Jules Bianchi (Marussia) au Grand Prix de Hongrie 2014
09:16

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre en direct le Grand Prix de Belgique. Départ 14h00.