Getty Images

Lewis Hamilton (Mercedes) : "La voiture nous a échappé de plus en plus"

Hamilton : "La voiture nous a échappé de plus en plus"

Le 14/04/2018 à 18:45Mis à jour Le 14/04/2018 à 18:47

GRAND PRIX DE CHINE - Lewis Hamilton (Mercedes), qualifié quatrième, n'a tiré aucun point positif de sa journée. Autant il pensait avancer dans la bonne direction vendredi, autant il a senti le potentiel de sa W09 s'amoindrir samedi.

La pole position magique de Melbourne est bien lointaine. Depuis la course australienne, Lewis Hamilton multiplie les revers et encaisse les points et les coups de son rival pour le titre, Sebastian Vettel. Samedi, il n'a pas reconnu la Mercedes avec laquelle il avait signé le meilleur temps en essais libres 1 et 2, lors de la première journée du Grand Prix de Chine. Avant la montée en puissance de l'Allemand en essais libres 3.

Qualifié quatrième à 0"580 du n°5 de Ferrari, il a même été battu pour la deuxième fois en trois séances qualificatives 2018 par son coéquipier. L'ennui pour lui est qu'il n'entrevoit pas non plus le bout du tunnel technique qui l'a empêché de trouver le grip escompté.

"Ce fut une journée difficile", a admis le Britannique. "Nous avons commencé le week-end de façon positive mais là, la voiture nous a échappé de plus en plus. Nous n'avions pas le rythme."

"Ils sont également les plus rapides dans les lignes droites"

"Ferrari s'est vraiment amélioré au fil du weekend - peut-être n'avaient-ils pas montré leur vrai potentiel vendredi - mais aujourd'hui ils étaient rapides. Nous étions une demi-seconde derrière eux en qualification, c'est pourquoi je suis rentré directement dans mon dernier tour parce que je ne pouvais rivaliser avec leur vitesse."

"Ça ne va pas être facile de battre Kimi [Räikkönen] et Sebastian : ils sont également les plus rapides dans les lignes droites, dépasser va donc être compliqué", a-t-il rappelé.

La solution ? Si elle ne vient pas de ses ingénieurs, elle arrivera du ciel. "Il devrait faire plus chaud dimanche, ce qui devrait redistribuer les cartes", a conclu le lauréat des éditions 2008, 2011, 2014, 2015 et 2017.

Lewis Hamilton (Mercedes) au Grand Prix de Chine 2018
0
0