Alfa Romeo, ce n'est évidemment pas le standing de Ferrari. Kimi Räikkönen avait quand même fait de la résistance en hissant sa C38 dans le Top 10 de la grille de départ à Melbourne et à Sakhir. Mais les belles histoires ont aussi une fin et le Finlandais n'a pu passer le cut en Q2, samedi au Grand Prix de Chine.
Le vétéran de 39 ans, champion du monde 2007, a subi une perte de puissance dans son tour rapide et il n'a donc pas démérité en arrachant le 13e temps de la qualification. Mais son échec a refermé une série de 53 présences en Q3 pour lui depuis le Grand Prix de Hongrie 2016.
A présent, le pilote en activité à la tête de la plus série dans le genre est Valtteri Bottas (Mercedes), 44 fois en Q3 depuis le Grand Prix d'Australie 2017.
Grand Prix de Chine
Le Grand Prix de Chine prolongé jusqu'en 2025
06/11/2021 À 07:18
https://i.eurosport.com/2019/04/13/2564676.jpg
Grand Prix de Chine
Négociations autour d'un deuxième Grand Prix en Chine
16/04/2019 À 11:51
Grand Prix de Chine
Bonus-malus : Hamilton millénaire, Vettel protégé, Leclerc sacrifié
14/04/2019 À 15:43