Comme on se retrouve ! Barré par Charles Leclerc (Ferrari) à Monaco et à Bakou, Max Verstappen et Lewis Hamilton seront de nouveau associés sur la première ligne du Grand Prix de France, dimanche au Castellet. Samedi après-midi sur le circuit varois, le Néerlandais de Red Bull a gardé sa forme affichée en essais libres en décrochant sa cinquième position de pointe en carrière, sa deuxième de la saison après celle signée à Imola.
Le film de la qualification
Déjà détenteur du meilleur chrono lors de son premier run en Q3, la dernière partie de qualification, le pilote de la RB16B n°33 a enfoncé le clou en abaissant la marque de référence à 1'30"325. Parti pour contrer son rival pour le titre, auteur du meilleur temps intermédiaire dans le secteur 1, le pilote de la W12 n°44 n'a ensuite pas tenu la cadence et s'est incliné pour 0"258 sur cette piste qui devait marquer le retour au premier plan des monoplaces allemandes.
Grand Prix de France
"McLaren et Ferrari étaient en deuxième division au Castellet"
22/06/2021 À 15:36
Grand déçu du Grand Prix d'Azerbaïdjan, qu'il aurait remporté il y a deux semaines sans l'explosion d'un pneu, Verstappen (Red Bull) a eu une réponse pragmatique quant à la promesse que représente cette pole position. "On ne marque pas de points aujourd'hui, mais nous devons finir le travail dimanche, et essayer de marquer les 25 points perdus à Bakou", a dit le numéro 1 mondial.

Ocon recalé en Q2

En regain de compétitivité depuis vendredi suite à un échange de châssis décidé par Mercedes, Valtteri Bottas a tourné la page de ses déboires du Grand Prix d'Azerbaïdjan avec le troisième temps, à 0"386, devant son adversaire direct, le second pilote de Red Bull, Sergio Pérez, quatrième à 0"455.
Les deux écuries leaders du Championnat du monde en ordre de bataille sur les deux premières lignes, Carlos Sainz a mené la chasse dans le peloton des challengers pour Ferrari. Crédité du cinquième temps à 0"850, l'Espagnol s'en est mieux sorti que son collègue Charles Leclerc, indisposé depuis le début du week-end par un sous-virage qu'il ne supporte pas. Le Monégasque s'élancera de la septième position. Dans ces conditions, Pierre Gasly (AlphaTauri) a encore brillé en signant son cinquième top 6 en qualification cette saison.
Les McLaren, dont on attendait mieux sur ce circuit de châssis, ont échoué aux huitième et dixième places, entre l'Alpine de Fernando Alonso, Esteban Ocon n'ayant pas trouvé la façon de faire performer les pneus "medium" de Pirelli en Q2. Néanmoins, le Normand a de bons espoirs de score en partant de la onzième place.
Dans la deuxième partie de tableau, les battus sont les pilotes Alpine, Sebastian Vettel (12e) et Lance Stroll (19e. Pour des raisons différents : l'Allemand n'a pas trouvé le grip pour passer le cut alors que le Canadien a gâché sa première tentative en Q1 par un hors piste (chrono annulé), puis il s'est fait piégé par le drapeau rouge déployé suite à l'accident de Mick Schumacher (Haas) qui a abrégé la session.
Grand Prix de France
"Bottas perd toutes ses batailles puis parle comme un cador, ce n’est pas crédible"
22/06/2021 À 15:30
Grand Prix de France
"Red Bull retrouve le feeling de ses grandes années et cerne les points forts de ses pilotes"
22/06/2021 À 15:22