Panoramic

Grand Prix de Grande-Bretagne - Jules Bianchi (Marussia) a vendu chèrement sa peau

Bianchi, 14e, a vendu chèrement sa peau

Le 07/07/2014 à 12:02Mis à jour Le 07/07/2014 à 12:07

Douzième sur la grille, Jules Bianchi (Marussia) a un moment roulé en dixième position dans le premier relais. Avant de céder peu à peu, non sans combattre, pour finir 14e.

Jules Bianchi (Marussia) s'était illustré samedi en qualification en tirant parti des conditions pluvieuses. Il a fait preuve de la même clairvoyance dimanche. Douzième sur la grille de départ, le Français a profité du contact entre son compatriote Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) et le Mexicain Sergio Pérez (Force India) pour se hisser dans le Top 10, duquel il a été délogé par Fernando Alonso (Ferrari) au tour 4. Sur un arrêt (tour 29/52), il a rallié l'arrivée en 14e position, en bénéficiant de l'abandon de Pastor Maldonado (Lotus).

"J'étais dixième au moment du deuxième départ et j'ai pu faire un premier relais très agréable, même si je savais que je ne pourrais pas retenir les voitures plus rapides qui étaient derrière moi, mais c'était un bon moyen de tester notre potentiel et nos performances, en conditions de course, en essayant de voir pendant combien de temps je pourrais y arriver", a-t-il commenté.

"C'était une partie de course très amusante pour moi. Après, j'ai essayé d'attaquer le plus possible pour rester dans le peloton au cas où une opportunité se présenterait. Ce qu'on a vu, c'est que nous avons juste besoin de gagner quelques dixièmes de seconde au tour pour rester au niveau des Lotus et des Sauber. C'est donc l'objectif sur lequel on va se concentrer", a-t-il conclu.

John Booth a de nouveau apprécié. "Jules a fait un très bon premier relais, en se battant dur avec les voitures qui le suivaient", a estimé le directeur d'équipe. "Certaines étaient clairement plus rapides mais il a montré une bonne vitesse en les contenant. Au moment où elles l'ont passé, comme Caterham étaient loin derrière, il s'agissait plus de minimiser l'écart avec les Sauber et les Lotus devant."

0
0