Getty Images

Hamilton roi d'Angleterre, Vettel prince de la bourde

Hamilton roi d'Angleterre, Vettel prince de la bourde

Le 14/07/2019 à 16:37Mis à jour Le 14/07/2019 à 18:03

GRAND PRIX DE GRANDE-BRETAGNE - Lewis Hamilton a gagné dimanche à Silverstone devant son coéquipier de Mercedes, Valtteri Bottas, et Charles Leclerc (Ferrari). A l'issue d'une course marquée par l'accrochage entre Max Verstappen (Red Bull) et Sebastian Vettel (Ferrari), qui a été jugé coupable.

Lewis Hamilton est le nouveau roi d'Angleterre ! Dimanche, devant 141.000 spectateurs, le Britannique a surpassé les cinq victoires d'Alain Prost outre-Manche pour s'emparer du record de victoires dans le British Grand Prix avec un sixième triomphe, son 80e en carrière.

Résultat du Grand Prix de Grande Bretagne 2019

Parti deuxième, le pilote de la Flèche d'argent n°44 avait cru passer son coéquipier poleman, Valtteri Bottas, au 4e des 52 tours, lorsqu'il a vu le locataire de la W10 n°77 lui répliquer immédiatement dans une somptueuse passe d'armes. Bloqué sans possibilité de passer malgré une volonté évidente, le champion du monde a finalement bénéficié d'un arrêt au stand rapide au 21e tour lors d'une neutralisation provoquée par la sortie de piste d'Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo).

Derrière les Gris, la lutte pour le podium a été acharnée, épique et finalement destructrice entre la Red Bull de Max Verstappen et les Ferrari de Charles Leclerc et Sebastian Vettel. Au 14e tour, le Monégasque et le Néerlandais sont rentrés ensemble au stand, et ce dernier en est ressorti devant. Avant la riposte immédiate du pilote de Maranello sur une erreur du Batave. Cinq tours plus tard, les plus célèbres protagonistes du Grand Prix d'Autriche ont prolongé leur mano a mano dans les deux derniers virages, et le natif de Monte-Carlo en est encore sorti vainqueur. Jusqu'à rétrograder de deux positions lors de l'intervention de la voiture de sécurité, derrière Vettel et Verstappen, plus opportunistes.

Lewis Hamilton (Mercedes) au Grand Prix de Grande Bretagne 2019

Gasly 4e

Mais il était écrit que cette 10e manche du Mondial allait marquer cette saison… Alors qu'il roulait isolé à la cinquième place, Leclerc a retrouvé sa place sur le podium suite à un accident entre Vettel et Verstappen à la fin de 37e tour. Dépassé au n°15 (Stowe), l'Allemand a tenté de se refaire au freinage du n°16 (Vale), pour tamponner la Red Bull. Il est reparti dernier et a écopé d'une pénalité de 10 secondes. Surpris par la manouvre de #MV33 mais coupable, il est allé s'excuser après de son rival dans le parc fermé.

Auteur de sa meilleure course de la saison, Pierre Gasly a tenu bon son Top 4, devant son chef de file. Un résultat qui représente une énorme bouffée d'oxygène pour lui, qui reste sous observation chez Red Bull.

Avec tout ce rififi, les outsiders ont passé un bon dimanche : Carlos Sainz (McLaren) a ainsi pris une belle sixième place, devant Daniel Ricciardo (Renault), Kimi Räikkönen (Alfa Romeo), Daniil Kvyat (Toro Rosso) et Nico Hülkenberg (Renault).

Au classement du championnat du monde, Hamilton dispose désormais d'une avance de 39 points en tête sur Bottas grâce au point de bonus de son meilleur temps dans la 52e et dernière boucle du Grand Prix. Verstappen occupe toujours la troisième place (136 points) mais Vettel fait un précaire quatrième (123 points), avec seulement trois unités de plus que Leclerc.

0
0