Chez Red Bull, les jours passent, la frustration reste. Et la facture grimpe. Un peu moins d'une semaine après le crash de Max Verstappen au Grand Prix de Grande-Bretagne, le patron de l'écurie Christian Horner a livré de nouveaux détails sur les conséquences de cet accident. Et rappelé qu'il ne comptait pas relâcher la pression sur Mercedes. Le clan autrichien estime toujours que la pénalité de dix secondes infligée à Lewis Hamilton ne fut pas assez sévère.
Car cette fois, le constructeur autrichien a fini de faire les comptes. Helmut Marko, le consultant de Red Bull, avait chiffré à environ 750.000 euros le coût des dommages causés par ce violent crash, auprès de la chaîne allemande RTL.
Formule 1
Et maintenant, le crash : entre Verstappen et Hamilton, il ne manquait plus que ça
19/07/2021 À 13:50
Pour Horner, le montant serait en réalité… deux fois supérieur : "Cela nous a coûté environ 1,5 million d'euros, a-t-il assuré dans une lettre publiée sur le site officiel de l'écurie. Un accident comme celui-ci a des conséquences très importantes à l'ère des plafonnements budgétaires." Le siège de Verstappen, brisé, mais aussi les coûts liés aux normes de sécurité, Halo compris, auraient alourdi la facture.

"Avec Verstappen et Hamilton, tout est en place pour une fin de saison à la Prost-Senna"

Hamilton a reçu une pénalité trop légère
Plus important encore, le dirigeant a également donné des nouvelles rassurantes du pilote Néerlandais. Sur les réseaux sociaux, le leader du Mondial avait lui-même confirmé qu'il se sentait mieux, après avoir passé plusieurs heures en observation à l'hôpital.
Mais au moment de l'impact, le surdoué batave a évidemment été secoué. Et ce ne sont ni les retransmissions radios ni les images de sa sortie de la monoplace qui laisseront penser le contraire. "Il a eu l'impression d'avoir disputé quelques rounds de boxe avec Tyson Fury", a glissé Horner non sans une pointe d'humour. Mais il est déjà tourné vers le Grand Prix de Hongrie.

"Leclerc a l'attitude de quelqu'un qui est très, très confiant pour l'avenir"

D'ici-là, Red Bull ne compte pas rester les bras croisés. "Ce n'est un secret pour personne : nous pensions et nous pensons toujours que Hamilton a reçu une pénalité trop légère pour ce type d'incident, a-t-il renchéri. Nous examinons toutes les données et nous avons le droit de réclamer une révision. Nous analysons toutes les preuves et tenons compte de toutes nos options sportives."
Une éventuelle action de la part de l'écurie autrichienne aurait de toute façon peu de chances d'aboutir. Pour elle, la meilleure option est certainement de (re)faire la différence sur la piste.
Grand Prix de Grande-Bretagne
"J'ai trouvé la pénalité sévère" : Mercedes défend Hamilton après le crash avec Verstappen
21/07/2021 À 18:12
Grand Prix de Grande-Bretagne
Chez Red Bull, une facture qui "fait mal" et la menace de pénalités pour... Verstappen
20/07/2021 À 22:34