Silverstone sera bien le théâtre d'une petite révolution. Pressenti pour être le premier à expérimenter le tout nouveau format de "course sprint qualificative adopté lundi "à l'unanimité" par la Formule 1, le Grand Prix de Grande-Bretagne (du 16 au 18 juillet) s'est chargé lui-même d'officialiser la nouvelle dans un communiqué mercredi. Deux autres manches du championnat du monde le testeront également : il pourrait s'agir des GP d'Italie à Monza (10-12 septembre) et du Brésil à Interlagos (5-7 novembre), si la situation sanitaire au Brésil le permet.

"Deux courses par week-end, ce n'est plus exactement de la Formule 1"

Un format censé favoriser le spectacle et les surprises

Grand Prix de Grande-Bretagne
Facture doublée pour Red Bull et "quelques rounds avec Tyson Fury" pour Verstappen
23/07/2021 À 21:10
Concrètement, a expliqué la F1, "le vendredi (après-midi), il y aura une séance de qualifications (traditionnelle) après la première séance d'essais libres (d'une heure, le matin) qui déterminera la grille de départ pour les qualifications sprint du samedi (après-midi)". Après une seconde séance d'essais libres d'une heure le matin, "les résultats de la qualification sprint du samedi détermineront la grille de départ de la course du dimanche", d'une distance normale d'environ 300 km.
"Les trois premiers de la qualification sprint du samedi recevront des points" au classement du championnat du monde : trois pour le premier, deux pour le deuxième et un pour le troisième. L'objectif de ce nouveau format est d'offrir plus de spectacle et de surprises en piste.
Grand Prix de Grande-Bretagne
"J'ai trouvé la pénalité sévère" : Mercedes défend Hamilton après le crash avec Verstappen
21/07/2021 À 18:12
Grand Prix de Grande-Bretagne
Chez Red Bull, une facture qui "fait mal" et la menace de pénalités pour... Verstappen
20/07/2021 À 22:34