Getty Images

Grand Prix de Hongrie - Lewis Hamilton (Mercedes) signe la pole position sous le déluge

Hamilton sauvé par les eaux

Le 28/07/2018 à 16:03Mis à jour Le 28/07/2018 à 18:43

GRAND PRIX DE HONGRIE - Sous un véritable déluge, Lewis Hamilton (Mercedes) a signé la pole position sur le circuit du Hungaroring, samedi. Le pilote britannique a signé la 77e pole de sa carrière, la cinquième de la saison, devant son coéquipier Valtteri Bottas, alors que Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel (Ferrari) se sont contentés des troisième et quatrième places.

En proie à d'insolubles problèmes de réglages de sa Mercedes en surchauffe pneumatique sur piste sèche depuis vendredi matin, Lewis Hamilton a réussi un spectaculaire retournement de situation grâce à la pluie, samedi après-midi au Grand Prix de Hongrie.

Q3 - Grand Prix de Hongrie 2018

Le Hungaroring noyé sous des trombes d'eau, le quadruple champion du monde était dans son élément et c'est dans son dernier tour chrono qu'il a décroché sa 77e pole position en carrière, sa cinquième de la saison, sa sixième en pays magyar.

"On n'en espérait pas tant. Les Ferrari ont été plus rapides tout le week-end et le ciel s'est déchainé mais c'est le jeu...", a déclaré Hamilton.

Sainz et Gasly se paient Verstappen

Chronométré en 1'35"658 en pneus "pluie", le Britannique a devancé son coéquipier Valtteri Bottas et les pilotes Ferrari, Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel, de respectivement 0"528 et 0"552. Et c'est sans doute là la surprise de cette session, tant on n'imaginait pas l'Allemand de la Scuderia passer à côté de son sujet.

Dans ces conditions précaires qui ont mis en échec Charles Leclerc (Sauber) en Q1 et Daniel Ricciardo (Red Bull) en Q2, il y avait de la place pour compenser les faiblesses du matériel. Carlos Sainz (Renault) et Pierre Gasly (Toro Rosso), cinquième et sixième, en ont profité pour faire une victime de choix au passage en la personne de Max Verstappen (Red Bull), seulement septième.

Brendon Hartley (Toro Rosso) huitième pour sa première en Q3, les Haas de Kevin Magnussen et Romain Grosjean ont fini aux deux dernières places de cette ultime session.

Fernando Alonso, plutôt content de sa onzième place, a un peu plus poussé son coéquipier Stoffel Vandoorne (16e) vers une fin de carrière prématurée chez McLaren.

0
0