Getty Images

Verstappen à fond et à 100

Verstappen à fond et à 100

Le 03/08/2019 à 16:07Mis à jour Le 03/08/2019 à 16:43

GRAND PRIX DE HONGRIE – Grande première pour Max Verstappen ! Le pilote de Red Bull a dominé la séance de qualification, samedi au Hungartoring, devenant le centième "poleman" de l'histoire de la Formule 1. Il s'élancera dimanche devant les Mercedes de Valtteri Bottas et Lewis Hamilton, et les Ferrari de Charles Leclerc et Sebastian Vettel.

La trêve du championnat du monde va mal tomber pour Max Verstappen. Depuis quelques semaines, le Néerlandais vole d'exploit en exploit. Un mois après avoir été le premier homme à mettre en échec les Mercedes, en Autriche, et moins d'une semaine après sa sensationnelle victoire dans un Grand Prix d'Allemagne chaotique, le pilote de Red Bull a signé la première pole position de sa carrière, samedi sur le Hungaroring. Et une place dans l'histoire de la Formule 1 puisqu'il est devenu le centième pilote à obtenir cette distinction depuis la création du Mondial, en 1950.

Résultat de la qualification du Grand Prix de Hongrie 2019

En 1'14"572, le Batave de 21 ans, a aussi accompli le tour le plus rapide jamais vu sur le tourniquet de la banlieue de Budapest. Déjà détenteur du chrono de référence lors de son premier run en Q3, le numéro 3 mondial a laissé les Flèche d'argent de Valtteri Bottas et Lewis Hamilton à respectivement 0"018 et 0"197.

"C'est incroyable, a déclaré #MV33. La voiture a été bonne tout le week-end, nous savions que ce serait dur mais elle volait"

Leclerc miraculé après un crash en Q1

Dans le mur du dernier virage en Q1 suite à un surcroît d'attaque inutile, Charles Leclerc a soufflé la seconde place en deuxième ligne à son coéquipier de Ferrari, Sebastian Vettel. Sur ce tracé où il avait annoncé que sa SF90 souffrirait à cause de ses multiples virages, le Monégasque est resté à 0"471, et l'Allemand à 0"499. Si le nouveau prodige de la Scuderia a maximisé le potentiel de son matériel, il n'en a pas été de même pour Pierre Gasly. Loin de la pole position de son leader chez Red Bull, le Français a saturé à 0"878, mettant en cause l'exploitation de ses pneus.

Des trois top teams du Mondial au six premières places, Lando Norris (McLaren) s'est encore fait remarquer avec son septième temps, à 1"228, devant son coéquipier Carlos Sainz, Romain Grosjean (Haas), dont la présence en Q3 a été une surprise, et Kimi Räikkönen (Alfa Romeo).

Vidéo - Button et le sexe, "Schumi le cinglé", Hamilton "Seul sur Mars" : Les incroyables du GP de Hongrie

01:14
0
0