Getty Images

Hamilton est prêt à faire venir Verstappen chez Mercedes

Hamilton est prêt à faire venir Verstappen chez Mercedes

Le 02/08/2019 à 18:12Mis à jour Le 02/08/2019 à 18:40

GRAND PRIX DE HONGRIE - Une provocation ? Peut-être. Toujours est-il que Lewis Hamilton a déclaré qu'une arrivée de Max Verstappen (Red Bull) chez Mercedes ne lui poserait "aucun problème". Et qu'elle l'arrangerait même.

La trêve estivale approche en Formule 1 et ni Mercedes ni Red Bull n'ont arrêté leurs paires de pilotes pour la saison prochaine. On sait juste que Lewis Hamilton respectera sa dernière année de contrat. Pour ce qui est du nom de son coéquipier, Toto Wolff, directeur d'équipe, hésite à reconduire Valtteri Bottas ou promouvoir le n°3 Esteban Ocon.

En fait, il est plus probable que le manager autrichien attend de voir si une autre option n'existerait pas sur le marché. En clair, si Max Verstappen ne pourrait finalement pas se libérer. Red Bull a reconnu l'existence de plusieurs clauses à respecter dans le contrat du Néerlandais pour lever automatiquement l'option 2020.

En tout cas, les propos que vient de tenir Lewis Hamilton alimentent cette thèse d'un duo avec le Batave, seul pilote ayant mis en échec l'écurie Mercedes cette saison, à Silverstone et Hockenheim. Cette perspective lui donnerait même l'opportunité de mettre un point final - espère-t-il - aux critiques sur la supériorité de son matériel.

Horner ironise

"Honnêtement, je n'ai aucun problème avec ça, a prévenu le Britannique de 34 ans au micro de Sky Sports. Je l'ai déjà dit : j'aime travailler avec Valtteri. Je ne sais pas comment ça se passerait pour l'équipe, mais je ne suis pas en train de dire que ça marcherait, ou pas. Je vois des côtés positifs et négatifs, comme avec toute personne avec qui on doit travailler."

Alléchante, la proposition n'a en revanche pas plu à Chris Horner, qui y a répondu de manière ironique. "La situation de Max est claire, a rappelé le directeur d'équipe de Red Bull Racing, lors de la conférence de presse FIA, vendredi au Hungaroring. Pensez-vous qu'il peut faire équipe avec Hamilton ? Je ne sais pas si Hamilton veut venir chez nous ! Il y aurait des côtés positifs et négatifs à cette collaboration", a-t-il ajouté.

Vidéo - Hongrie 2007 : Hamilton et Alonso font imploser McLaren au bout de la haine et du scandale

01:38
0
0