Getty Images

Vettel n'a visiblement pas aimé son trophée allemand...

Vettel n'a visiblement pas aimé son trophée allemand...

Le 02/08/2019 à 00:15Mis à jour Le 02/08/2019 à 00:24

GRAND PRIX DE HONGRIE - Pour Sebastian Vettel (Ferrari), nombre de trophées publicitaires offerts sur les podiums ne sont pas d'un standing conforme à la Formule 1 et à ses traditions.

Lewis Hamilton avait été un précurseur en son temps. Sur le podium de sa victoire à Silverstone en 2014, il s'était offusqué de recevoir un vulgaire trophée publicitaire en plastique qui lui était tombé dans les mains. Il représentait la flamme-logo du sponsor-titre du Grand Prix de Grande-Bretagne. L'année suivante, le traditionnel trophée doré d'un magnifique classicisme avait fait son retour.

Lewis Hamilton (Mercedes) au Grand Prix de Grande-Bretagne 2015
" Je ne comprends pas le but quand on a des panneaux publicitaires partout"

Avec le temps, les pilotes prennent manifestement conscience de ces instants qui appartiendront plus tard à l'histoire de la Formule 1 à travers des images sur lesquelles ils apparaîtront.

Jeudi, Sebastian Vettel a lui aussi signifier son ras-le-bol devant ces détournements en tout genre de plus en plus systématiques. Car si dimanche dernier il n'a fait la publicité d'aucun sponsor sur la deuxième marche du podium du GP d'Allemagne - heureusement pour lui car c'est Mercedes qui patronnait l'épreuve - il a dû soulever un trophée d'un goût artistique inattendu...

Et d'ajouter : "Le plus ennuyeux est de recevoir un trophée du sponsor-titre le dimanche. Je ne comprends pas le but quand on a des panneaux publicitaires partout."

Phil Turner (Red Bull) au Grand Prix d'Allemagne 2019
0
0