Getty Images

Un chef-d'œuvre tactique de Mercedes et Hamilton a croqué Verstappen

Un chef-d'œuvre tactique de Mercedes et Hamilton a croqué Verstappen

Le 04/08/2019 à 16:48Mis à jour Le 04/08/2019 à 19:01

GRAND PRIX DE HONGRIE - Lewis Hamilton (Mercedes) a avalé Max Verstappen (Red Bull) au 67e des 70 tours du Hungaroring, dimanche, pour s'imposer grâce à un splendide coup de stratégie de son stand. Loin derrière eux, Sebastian Vettel (Ferrari) a arraché la troisième place à son coéquipier Charles Leclerc, et Carlos Sainz (McLaren), cinquième à un tour, a précédé Pierre Gasly (Red Bull).

On avait encore en mémoire le passage improvisé de deux ou trois arrêts de Michael Schumacher (Ferrari) pour battre Mika Häkkinen (McLaren) en 1998. Le scenario de la victoire de Lewis Hamilton (Mercedes), dimanche au Hungaroring, fait aussi partie des victoires à ranger dans les hauts faits du Grand Prix de Hongrie. Dimanche, le Britannique aurait capitulé derrière Max Verstappen (Red Bull), qui paraissait indéboulonnable en tête, si le stratège de l'écurie allemande, James Vowles, n'avait imaginé un plan diabolique pour piéger le Néerlandais.

Résultat du Grand Prix de Hongrie 2019

Lewis Hamilton avait essayé un coup particulièrement osé au 39e des 70 tours, mais à peine passé devant la Red Bull n°33, il s'était fait emporter par son élan dans le virage n°4. Le pilote de la Flèche d'argent n°44 en serait sans doute resté là si James Vowles ne lui avait proposé un pari auquel il ne croyait pas lui-même dans cette course taillée pour une stratégie à un arrêt : passer une seconde fois au stand pour prendre des "medium" et fondre sur Max Verstappen (Red Bull) en "dur".

20 secondes en 16 tours

L'opération faite au 49e passage, l'Anglais devait reprendre 20 secondes à son adversaire en 22 tours. Il a vite réalisé qu'il pourrait y parvenir. "Mes pneus sont morts", a communiqué Verstappen, au 66e tour, sans souffle dans la voix. Lewis Hamilton l'a exécuté au 67e passage au freinage du n°1, sans opposition.

"Je me sens vraiment reconnaissant pour ce jour envers l'équipe de continuer à croire en moi pour repousser les limites, de prendre des risques et parier sur moi, a déclaré Lewis Hamilton. Ça fait sept ans que nous sommes ensemble et c'est à chaque fois comme une nouvelle victoire."

"Nous n'étions tout simplement pas assez rapide, a admis Max Verstappen. J'ai essayé autant que je pouvais avec les pneus 'dur' mais cela n'a suffi."

Sur ce 12e tracé de la saison qu'ils savaient défavorable à leur Ferrari tout simplement pas efficace dans les virages, Charles Leclerc et Sebastian Vettel ont fait la course à distance, au moins l'un contre l'autre. Dans un schéma classique, avec un premier relais en "medium" et un second en "dur", le Monégasque s'est fait déborder au 68e tour par l'Allemand, qui a allongé son premier run en "medium" pour finir fort en "tendre".

Ces quatre classés dans le même tour, Carlos Sainz a poursuivi le renouveau de McLaren avec une cinquième place à un tour, devant Pierre Gasly (Red Bull), seul Français à l'arrivée. Kimi Räikkönen (Alfa Romeo) septième, Valtteri Bottas (Mercedes) a échoué au huitième rang.

Parti de la 1re ligne, il a joué maladroitement son va-tout dans les premiers virages. Après un léger contact avec son leader Lewis Hamilton, il s'est exposé à une attaque de Charles Leclerc (Ferrari), qui a cassé son aileron avant en se rabattant sur lui. Ce qui l'a amené à rentrer plus vite que prévu au stand.

Verstappen dans le Top 3, et chez Red Bull en 2020

Attendu par Mercedes pour déstabiliser Max Verstappen dans un deux contre un stratégique, Bottas n'aura finalement été d'aucune utilité aux Gris et peut désormais s'interroger sur son avenir.

Vainqueur une septième fois en Hongrie, Lewis Hamilton peut quant à lui savourer le break estival. Avec 250 points, il compte 62 unités d'avance sur son coéquipier et 69 sur Max Verstappen (Red Bull). Un Top 3 qui n'a pas changé mais qui a une conséquence importante. Verstappen a signé un contrat automatiquement renouvelable par Red Bull où cas où il était classé dans les trois premiers du championnat du monde au soir du Grand Prix de Hongrie.

0
0