Chez Renault, on a de la mémoire et on considère que la vengeance est un plat qui se mange froid. C'est de bonne guerre. L'écurie au Losange avait perdu neufs points au Grand Prix du Japon 2019 suite à une réclamation de Racing Point. Les commissaires de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) avaient établi que Daniel Ricciardo (6e) et Nico Hülkenberg (10e) avaient roulé avec un système de répartition de freinage automatique, considéré comme une aide illicite au pilotage.

Dimanche dernier, le Losange a entrepris de rendre la pareille en contestant les écopes de freins de la RP20, appelée dans le paddock la "Mercedes rose" pour sa ressemblance frappante, assumée, avec la Flèche d'argent de 2019. Concrètement, l'écurie française soupçonne l'équipe de Silverstone d'avoir roulé avec des pièces dont le design n'est pas de sa propriété intellectuelle. En d'autres termes copiées, ou plus grave reprises, sur la Mercedes W10.

Grand Prix de Hongrie
"Chez Red Bull, il y a quelque chose qui ne fonctionne pas"
22/07/2020 À 23:24

"On décide de porter réclamation parce qu'on a des suspicions qu'il y a eu des échanges de données et de designs entre ces deux équipes", a expliqué Marcin Budkowski, le directeur exécutif de Renault F1 Team. "Ces échanges peuvent être légaux en fonction de leur date et de comment ils ont eu lieu, mais ce qu'on conteste c'est le fait que Racing Point utilise ces données sur la voiture de cette année."

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg):focal(1194x846:1196x844)/origin-imgresizer.eurosport.com/2020/07/12/2849108.jpg

D'autres pièces concernées ?

Racing Point s'est vantée, dès la présentation de sa RP20, d'avoir copié la carrosserie et des pièces de la Mercedes de 2019 à partir de photos. Le doute que Renault veut lever est de savoir si les écopes de la RP20 ont des formes identiques à celles de la W10 aussi dans leurs parties invisibles, impossibles à saisir avec un appareil photo ou une caméra. Si tel était le cas, ce serait non seulement la preuve d'une tricherie de la part de Racing Point, mais potentiellement aussi celle d'une collaboration plus étendue avec Mercedes, qui fournit son moteur et sa boîte de vitesses.

La FIA a demandé à Mercedes les plans des écopes de freins de sa W10 de 2019 pour comparaison. Ses commissaires ont désormais tous les éléments pour prendre leur décision, qu'ils annonceront dans quelques semaines.

Néanmoins, si une analogie illicite devait être établie, Racing Point serait disqualifiée du Grand Prix de Styrie et perdrait les 14 points inscrits par Sergio Pérez (6e) et Lance Stroll (7e). Mais l'affaire n'en resterait peut-être pas là car Renault aurait aussi des soupçons sur d'autres pièces. Ce qui pourrait poser un énorme problème de légalité de la Racing Point dans son ensemble.

Grand Prix de Hongrie
"Quatre ou cinq voitures dans le même tour, impossible de continuer comme ça"
21/07/2020 À 19:32
Grand Prix de Hongrie
"Les Ferrari à un tour, c'est indécent, ce n'était plus arrivé depuis 2008"
21/07/2020 À 14:15