Leclerc n'a pas survolé la séance de qualification du Grand Prix de Miami mais il a dominé ses trois parties, samedi sur le circuit urbain tracé autour du Hard Rock Stadium. A l'entendre, il n'a pas non plus fait le tour parfait lors de son ultime tentative, qui lui a permis de décrocher sa 12e pole position en carrière, sa troisième de la saison. "Mon tour n'était pas super, mais ça suffit, a-t-il lâché, dans son tour d'honneur. Je ne peux pas me plaindre. Merci les gars. Voiture géniale !"
Suivez le Grand Prix (TM) de Formule 1 (TM) de Miami sur CANAL+
Grand Prix de Miami
"Hamilton et Vettel ont un comportement d'enfants gâtés"
10/05/2022 À 15:42
Forcément, le Monégasque est devenu exigent. Systématiquement premier ou deuxième sur le tour chrono cette saison, il pensait extraire plus de sa F1 75. Mais, comme il le sous-entend, c'est la position qui compte sur la grille de départ, et pas seulement la sienne. Car son coéquipier Carlos Sainz s'est placé en couverture derrière lui en assurant le deuxième temps, à 0"190. Ce qui signifie qu'il ne sera pas directement sous la menace de son rival dans la course au titre, Max Verstappen (Red Bull), finalement troisième. Sur la première ligne des écrans de chronométrage avant la vague de seconds runs, le champion du monde a craqué en rentrant trop vite dans le virage n°6.
https://i.eurosport.com/2022/05/07/3368666.jpg

Gasly relève la tête, Ocon reste au garage

Ferrari contre Red Bull sera bien l'affiche de la cinquième manche du championnat, dimanche, car Sergio Pérez (Red Bull) a complété la deuxième rangée avec son quatrième chrono, à 0"240, et personne ne paraît en mesure de s'inviter à la table des grands. Valterri Bottas a réussi le cinquième, et c'est déjà un exploit avec une Alfa Romeo rejetée à 0"679. Le Finlandais a encore la satisfaction de devancer son ancien leader, Lewis Hamilton, qui a sauvé les meubles pour Mercedes, avec sa sixième performance, à 0"829.
Cela ne change finalement pas grand-chose en termes de retard par rapport aux épreuves précédentes, mais cela assure le retour des Gris en Q3 après le fiasco d'Imola. Qui a failli se répéter puisque son coéquipier George Russell est resté sur le quai de la fausse marina de Miami en Q2 ; seulement auteur du 12e temps.
Derrière cette troisième ligne douce-amère pour l'écurie octuple champion du monde en titre, le reste de la grille fait la part belle aux outsiders, tels Pierre Gasly (AlphaTauri), bien remis d'une session matinale décevante. Le vainqueur du Grand Prix d'Italie 2020, septième, passé même tout près de battre Lewis Hamilton, devance néanmoins la McLaren de Lando Norris, pas une mince performance sachant que le jeune britannique sort d'un podium en Emilie-Romagne. La cinquième ligne réunit quant à elle son coéquipier Yuki Tsunoda et Lance Stroll, qui a assuré la présence d'Aston Martin en Q3 suite à l'erreur de Sebastian Vettel (13e) à la chicane.
Quant au second Français du peloton, il faut malheureusement regarder sur la toute dernière ligne de la grille pour voir son nom. Sérieusement secoué par un choc à 51G dans le premier quart d'heure des essais libres 3, le vainqueur du Grand Prix de Hongrie 2021 n'a pas pu participer à cette session. Son écurie Alpine, refoulée de justesse de la Q3 avec Fernando Alonso (11e), doit changer son châssis qui a été endommagé dans le crash.
Vous voulez suivre le Grand Prix (TM) de Miami (TM) en direct sur CANAL+ ? Retrouvez 100% des Grands Prix avec l’offre Canal+ à 20,99€ les 12 premiers mois puis 24,99€/mois pour un abonnement de 24 mois
Grand Prix de Miami
"Verstappen a senti l'odeur du sang en attaquant Leclerc tout de suite"
10/05/2022 À 15:37
Grand Prix de Miami
"La F1 est entrée dans une nouvelle dimension, à l'Europe de se mettre au niveau"
10/05/2022 À 14:44