Le compte n'y est pas, et ce n'est pas difficile de quantifier le malaise qui a saisi Max Verstappen et son équipe Red Bull, vendredi à Miami. Le Néerlandais a fini la première journée d'entraînement de la cinquième manche du Mondial avec 15 tours au compteur ; 14 lors des essais libres 1 et un seul lors des essais libres 2. Autant dire un désastre étant donné l'enjeu que représente l'apprentissage du circuit floridien pour les pilotes comme les techniciens.
Suivez le Grand Prix (TM) de Formule 1 (TM) de Miami sur CANAL+
Grand Prix de Miami
"Hamilton et Vettel ont un comportement d'enfants gâtés"
10/05/2022 À 15:42
"Comment voulez-vous que j'apprenne le circuit ?", a soupiré le champion du monde en titre, lorsque son ingénieur, Gianpiero Lambiase, lui a demandé de rentrer à mi-séance des essais libres 1. Le pilote de la RB18 sentait qu'il avait besoin de rouler pour maîtriser un circuit jugé compliqué dans le secteur au niveau du pont (virages n°11 à 16). Au final, son quota de tours a été réduit par un problème de surchauffe lors du premier entraînement, et réduit à néant - un tour de reconnaissance - lors de la seconde session.

Audi et Porsche en F1 : y'a-t-il un gros risque pour le paddock ?

"Ce ne fut pas une bonne journée pour nous, a admis le Batave, troisième des libres 1, à 0"179 de Charles Leclerc (Ferrari), son rival dans la course au titre mondial. Nous voulions rouler pour apprendre la piste et attaquer d'entrée mais les choses ne se sont pas déroulées selon le plan. Nous avons eu des problèmes hydrauliques : dès que je suis entré en piste, je ne pouvais pas vraiment tourner le volant et mes freins étaient aussi en feu, il y avait donc plusieurs problèmes. Nous n'avons pas une grosse quantité d'informations et de données pour ma voiture, ce qui pourrait rendre la séance de qualification et la course compliquées."

Pas de données utiles du côté de Pérez

"Il a eu une journée horrible, a commenté le directeur de Red Bull Racing, au micro de Sky Sports. Il y a eu un problème ce matin, et par précaution nous avons changé la boîte de vitesses et un des radiateurs. Il est sorti de la pitlane (en essais libres 2) et il a eu un souci hydraulique qui a causé des dégâts sur ses freins arrière. Il pense qu'il a eu cinq tours chronométrés aujourd'hui."
"Il va faire plus de tours que le normale en essais libres 3 pour se faire au circuit. Nous savons à quel point il est bon pour s'adapter aux nouveaux tracés et je suis sûr qu'il va rattraper ce temps perdu."
https://i.eurosport.com/2022/05/07/3368071.jpg
Manque de chance, les deux sessions ont été hachées par des drapeaux rouges et son coéquipier Sergio Pérez est également sorti frustré de sa voiture. "La session de cet après-midi a été très foireuse : au total j'ai fait un tour en 'medium' et deux en 'tendre', a exposé le Mexicain, respectivement quatrième et troisième temps. Avec le plein, il n'y a rien eu à faire à cause des drapeaux rouges (Sainz, Latifi). Nous allons tout bonnement attaquer la course en aveugle et je pense que beaucoup d'autres seront dans notre cas."
L'état du grip l'inquiète aussi. "Il n'y a pas tellement d'adhérence sur la trajectoire et en dehors c'est comme si on était sur le mouillé", a ajouté "Checo".
Vous voulez suivre le Grand Prix (TM) de Miami (TM) en direct sur CANAL+ ? Retrouvez 100% des Grands Prix avec l’offre Canal+ à 20,99€ les 12 premiers mois puis 24,99€/mois pour un abonnement de 24 mois
Grand Prix de Miami
"Verstappen a senti l'odeur du sang en attaquant Leclerc tout de suite"
10/05/2022 À 15:37
Grand Prix de Miami
"La F1 est entrée dans une nouvelle dimension, à l'Europe de se mettre au niveau"
10/05/2022 À 14:44