Lors de la conférence de presse de la FIA, jeudi, à la veille du Grand Prix de Russie, Kevin Magnussen a fait un point sur les difficultés de son équipe Haas, engagée depuis plusieurs week-ends dans un travail de comparaison sur sa monoplace de cette année pour déterminer en quoi elle a été mal développée.
A Hockenheim, cette longue quête avait débuté par le retour à la "version Melbourne" de la voiture, à la demande insistante de son coéquipier Romain Grosjean. Le Danois avait poursuivi avec la voiture dotée des dernières mises à jour, pour vite constater qu'elles ne fonctionnaient pas.
La question adressée à Kevin Magnussen fut simple : "Commencez-vous à comprendre la voiture ? "Je pense que c'est un processus en cours, a-t-il répondu. C'est bien plus important de comprendre ce qui s'est mal passé avec cette voiture que de tenter d'apporter des correctifs les plus rapides possibles."
Grand Prix de Russie
Brawn : "La combinaison Vettel - Leclerc est potentiellement explosive"
01/10/2019 À 16:25

Grosjean avec l'ancienne version

"Ce n'est pas perdu pour cette année, mais c'est mieux de se concentrer sur l'année prochaine et essayer d'être prêts aussi rapidement que possible et avoir autant confiance que possible dans les corrélations et les trucs comme ça pour produire une meilleure voiture l'année prochaine ; plus que, d'une façon désespérée, corriger celle de cette année, parce que ça va être un peu difficile", a ajouté le natif de Roskilde.
"Le focus est donc mis sur différentes expérimentations avec divers packages pour travailler les corrélations et les sensibilités et autres trucs comme ça. C'est un peu frustrant car ça nous fait dépenser beaucoup d'énergie."
Avec quel package va-t-il rouler ce week-end ? "Le nouveau, a-t-il indiqué. Il fait toujours partie du processus d'apprentissage. Je pense donc que Romain va rester avec l'ancien avec quelques nouvelles pièces."
Grand Prix de Russie
Binotto révèle la nature du problème de Vettel
01/10/2019 À 07:03
Grand Prix de Russie
Marko : "Vettel n'a pas d'avenir avec Ferrari"
30/09/2019 À 07:49