C'est une marque de fabrique chez Red Bull Racing : après un revers, on communique, on envoie un contre-feux médiatique. On martèle au besoin sa propre vérité sans qu'elle ne soit forcément étayée. C'est précisément ce qui arrive encore à Sotchi.
Pour Leclerc, Hamilton est "plus propre" que Verstappen dans la bagarre
Après l'installation d'un quatrième V6 hors règlement dans la RB16B de Max Verstappen, sanctionné par un départ en fond de grille dimanche, Helmut Marko avait déclaré que Lewis Hamilton n'échapperait pas lui non plus à cette obligation d'ici la fin de la saison. "Istanbul, Austin et Mexico arriveront après et ce sont des circuits qui nous sont favorables. Nous supposons que Mercedes y encaissera une pénalité", avait prédit le conseiller de l'écurie autrichienne, vendredi.
Grand Prix de Russie
Bonus-malus : Pari fou et ligue anti-Hamilton
10/10/2021 À 21:49

Lewis Hamilton (Mercedes)

Crédit: Getty Images

Une menace loin d'être évidente, selon Toto Wolff. "Toutes les équipes ont du mal à finir la saison, a déclaré le directeur d'équipe de Mercedes, à Speedweek.com. Ce n'est pas juste une question d'endurance, mais également de façon dont le moteur perd de la puissance au cours de sa vie. Un abandon alors que votre rival gagne signifie qu'il faut au moins quatre courses pour s'en remettre."
"Nous gardons un œil sur la manière dont les moteurs performent en termes de stabilité. A l'heure actuelle, nous n'avons aucune difficulté mais nous scrutons ça de week-end en week-end. Nous ne voulons pas précipiter les choses. Un incident peut aussi arriver imposant de partir du fond de grille. Ce serait alors le moment idéal pour replacer le moteur."
Grand Prix de Russie
Au départ, Gasly a expédié Alonso en tête-à-queue
10/10/2021 À 12:18
Grand Prix de Russie
"Ce n'est toujours pas assez bon" : largué par les Mercedes, Verstappen craint même AlphaTauri
09/10/2021 À 16:42