Valtteri Bottas est bien parti pour gâcher la fête dans le garage voisin. Celle qui devrait éclater dimanche après la 91e victoire de Lewis Hamilton en carrière, soit autant que l'actuel recordman, Michael Schumacher. Vendredi, le Finlandais a démarré les essais du Grand Prix de Russie pied au plancher. Il a l'habitude : ça fait six fois de suite qu'il domine la première session. Il y avait de quoi relativiser, vu la maladresse de son coéquipier, qui a rapidement saccagé ses deux trains de pneus pour échouer au 19e rang. Mais dans l'après-midi, il a enfoncé le clou pendant que le Britannique pataugeait encore un peu dans les réglages, sur une piste poussiéreuse.

"Bottas ne fait pas assez le job"

Bref, le vice-champion du monde s'est retrouvé sur l'une de ses pistes fétiches, où il compte quatre podiums dont un datant de ses années Williams. Et une seule victoire, celle de sa première en carrière, en 2017, car il avait du servir celle de 2018 sur un plateau d'argent. Sur injonction de Toto Wolff. Bref, tout est au beau fixe dans le camp du pilote de la W11 n°77. "Il reste assurément de la marge, mais dans l'ensemble c'est un bon vendredi, a-t-il conclu, à la fin de sa journée. Les conditions étaient compliquées , et c'est pourquoi nous avons été nombreux à faire des erreurs. Il y a eu plusieurs interruptions, ce qui nous a limité un peu en roulage, mais j'ai aussi fait un gros blocage de roues, ce qui a détruit un set de pneus. La seconde session a été meilleure mais ne parviens toujours pas à passer correctement dans tous les secteurs. Les deux premiers étaient très bons, mais dans le troisième la voiture était un peu trop nerveuse. Par moments j'ai fait un peu de drift façon rallye, ce qui n'était probablement pas la meilleure façon d'avancer, il y a donc de la place pour progresser."
Grand Prix de Russie
Bonus-malus : Pari fou et ligue anti-Hamilton
10/10/2021 À 21:49

Le show à tout prix ? "Mercedes le dit : la F1 ce n'est pas du catch ou de la télé-réalité"

"Faire durer la performance sur un tour complet est un défi ici"

"La voiture performe vraiment bien ici mais ce ne fut pas la journée la plus tranquille pour moi, a admis Lewis Hamilton, qui compte quatre victoires à Adler. Il y a du boulot ce soir à la fois en termes de pilotage et de set-up. La journée n'a pas très bien commencé : ma première séance a été assez médiocre. J'ai fait un blocage au virage n°2 avec mes 'tendre' et quand je suis passé aux "dur", je les ai complètement détruits. Les essais libres 1 sont donc à jeter. La seconde session a été bien meilleure mais je n'ai pas été capable d'aligner correctement les secteurs. C'est donc toujours en chantier. J'étais un peu en retard dans les secteurs 1 et 2, et le 3 était sympa. Le grip était faible et ça n'a rendu les choses que plus compliquées, avec beaucoup de glissades. Mais je suis sûr que le niveau d'adhérence va grimper samedi."

"Les détails du contrat de Vettel chez Aston Martin sont croustillants"

"La première session a été plutôt foireuse : les deux pilotes ont fait des plats, ce qui a impacté leur roulage pour la suite de la session, a regretté Andrew Shovlin, l'ingénieur en chef. Nous avons fait des tours en configuration long run avec Lewis, mais il restait une vibration qui affectait le rythme et l'équilibre. La cadence sur le tour unique est assez encourageante. Nous avons passé le 'tendre' plus tôt que la plupart et nous nous attendions à voir nos chronos ensuite éclipsés. C'était donc prometteur de voir Valtteri finir avec le meilleur tour, avec une bonne marge. La session de l'après-midi a été bien meilleure. Notre rythme sur le tour unique était rapide pour nos deux pilotes, quoique faire durer la performance sur un tour complet est un défi ici. Nos longs runs étaient également bons. Nous avons l'air mieux que normalement le vendredi malgré un roulage avec moins d'ailerons. Il y a un peu de travail sur l'équilibre sur un tour unique et sur long run, mais dans l'ensemble c'est un début correct."
Grand Prix de Russie
Au départ, Gasly a expédié Alonso en tête-à-queue
10/10/2021 À 12:18
Grand Prix de Russie
"Ce n'est toujours pas assez bon" : largué par les Mercedes, Verstappen craint même AlphaTauri
09/10/2021 À 16:42