Getty Images

Mercedes et Hamilton se frottent les mains : "Nous sommes bien plus rapides que l'an dernier"

Mercedes et Hamilton se frottent les mains : "Nous sommes bien plus rapides que l'an dernier"

Le 14/09/2018 à 23:04Mis à jour Le 15/09/2018 à 12:12

GRAND PRIX DE SINGAPOUR - Lewis Hamilton a montré vendredi que la Mercedes avait fait des progrès gigantesques sur le circuit urbain asiatique par rapport à 2017. De quoi espérer se mêler à la lutte à trois qui se profile.

Le deuxième chrono de Lewis Hamilton, à 0"011 de celui de Kimi Räikkönen, vendredi en essais libres 2 à Singapour, a été vécu comme un soulagement chez Mercedes, qui redoutait subir la loi de Ferrari comme en 2017.

"La première séance a été bonne, même si ça ne s'est peut-être pas vu sur la feuille des temps car nous n'avons pas passé les 'hyper tendre', a exposé Lewis Hamilton. Nous avons bouclé notre programme, testé différentes options et obtenu de bons résultats. Nous étions proches des Ferrari, mais nous ne saurons que samedi à quel point elles sont vraiment rapides."

"La piste est incroyable : nous sommes bien plus rapides que l'an dernier, mais ça rend aussi le tout plus dur à cause des forces G en augmentation, a jouté le numéro 1 mondial britannique. Il faut réagir plus vite et il fait une chaleur de dingue dans le cockpit. On transpire avant même de monter dans la voiture ; dans la seconde session, je pense que j'ai perdu deux kilos, ce sera donc pire dimanche. On va voir comment ça va tourner, mais on pourrait avoir une lutte à trois entre Ferrari, Red Bull et nous."

Lewis Hamilton (Mercedes) au Grand Prix de Singapour 2018

"Une certaine nervosité au freinage"

"A la fin des essais libres 1, nous avons passé des 'tendre' quand les autres étaient en 'hyper tendre' ou 'ultra tendre' et nous avons pu voir quelles étaient les différences entre gommes, a expliqué Valtteri Bottas. Les libres 1 ont paru un peu meilleurs que l'an dernier. En essais libres 2, les Ferrari et les Red Bull étaient très rapides, mais nous n'étions pas loin. La voiture a été grandement améliorée dans les secteurs à forts appuis. Elle est bien plus rapide, y compris par rapport au début de saison."

"Nous avons fait de gros changements entre les libres 1 et les libres 2, pas tous positifs. C'est très dur de trouver le bon équilibre sur ce circuit, il y a une telle variété de virages. Je n'ai pas vraiment fait un bon tour mais la vitesse semble là", a-t-il conclu.

"A l'exception de la perte d'un set d' 'ultra tendre' sur un blocage en libres 2 pour Lewis, ce fut une journée correcte, a résumé James Allison, le directeur technique. Les deux voitures développaient beaucoup trop de sousvirage en libres 1, et nous avons pu le corriger en libres 2. Nous avons une voiture plutôt bien sur un tour. C'est plus contrasté sur long run. Nous devons éradiquer une certaine nervosité au freinage. L'équilibre sur la voiture de Valtteri n'était pas bon sur ses longs runs. Mais comparé à l'an dernier, nous sommes plus confiants."

0
0