Une suprématie en qualification

C'est simple, le Monégasque bat invariablement son prestigieux coéquipier, Sebastian Vettel, sur le tour chrono depuis le Grand Prix de France, disputé en juin.
Sept séances de qualification ont eu lieu depuis Le Castellet mais le bilan est en vérité de 5-0 pour le nouveau prodige de la Scuderia. Car ce ne serait pas fair-play d'attribuer une défaite au quintuple champion du monde à Spielberg et à Hockenheim : il était resté au garage sans pouvoir se défendre, ni même poster un chrono à cause d'un problème technique.
Grand Prix de Singapour
Bonus-malus : Leclerc condamné, Mercedes coupable, Giovinazzi historique
22/09/2019 À 21:49
Un seul pilote était parvenu à contester ainsi la pointe de vitesse de Sebastian Vettel : Daniel Ricciardo, qui l'avait battu cinq fois de suite du GP de Chine à celui d'Autriche en 2014.

Charles Leclerc, seul rival des pilotes Mercedes

Le natif de Monte-Carlo a réussi le tour de force de signer jusqu'à présent 4 pole positions, soit autant que Lewis Hamilton et Valtteri Bottas (Mercedes).
Quatre pole positions, c'est aussi quatre fois plus que Sebastian Vettel. Là encore, jamais un coéquipier n'avait infligé un tel bilan à Vettel le samedi après-midi.

2 victoires à 0

Le n°16 de Maranello vient de signer deux victoires contre aucune à Sebastian Vettel. Le dernier pilote à avoir infligé un tel sort à l'Allemand est Daniel Ricciardo chez Red Bull en 2014. L'Australien avait gagné coup sur coup en Hongrie et en Belgique. 2019 replay de 2014 jusqu'au bout ? Vettel n'a plus gagné depuis plus d'un an et il n'avait signé aucun succès il y a cinq ans.
https://i.eurosport.com/2019/09/09/2673544.jpg

Bon meneur

Derrière Lewis Hamilton (Mercedes), statistiquement intouchable cette saison avec 353 tours en tête, Charles Leclerc apparaît à la deuxième place avec 207 tours leader alors que Sebastian Vettel ne pointe qu'en cinquième position (73), derrière Valtteri Bottas (111) et Max Verstappen (99).

Leader mondial

Charles Leclerc est devenu le pilote Ferrari le mieux classé au championnat du monde après Monza, une première cette saison. Là encore, c'est rare de pouvoir mettre Sebastian Vettel ainsi en difficulté.
Le dernier à y être parvenu est Kimi Räikkönen après le Grand Prix du Japon 2016.
Grand Prix de Singapour
Hamilton : "On a raté notre chance à un tour près"
22/09/2019 À 18:22
Grand Prix de Singapour
Wolff : "On s'est complètement planté du début à la fin"
22/09/2019 À 16:47